J. Leroy : « Je pense qu’il faut des ultras au Parc, on n’est pas au théâtre »

Formé au Paris Saint-Germain, Jérôme Leroy est aussi passé par l’Olympique de Marseille entre 2000 et 2002. Avant la finale de la Coupe de France entre deux de ses anciens clubs, il aimerait qu’un joueur issu de la réserve parisienne s’impose au PSG.

« J’aimerais qu’un joueur du centre de formation s’impose pour longtemps dans cette équipe. Par exemple, j’aimerais que Rabiot fasse 10 ans au PSG. C’est aussi ce qui fait l’identité d’un grand club, comme au Milan AC ou à Manchester United, quand les jeunes ont envie de rester de leur formation à la fin de leur carrière, clame-t-il avant d’évoquer la situation des ultras dans les colonnes du Parisien. Les ultras sont des fanatiques. Après les matchs, il y avait parfois des voitures brûlées, des incidents. Maintenant, c’est plus calme, à l’intérieur comme à l’extérieur. C’est un choix. J’ai une position, comme tout le monde. Je pense qu’il faut des ultras. Ce sont eux qui mettent l’ambiance. On n’est pas au théâtre. Après, c’est un choix, il faut le respecter. »

À propos Grégoire Anne