Trapp : “C’est une énigme pour moi ces rumeurs”

Kevin Trapp prépare actuellement la Coupe des Confédérations avec la sélection allemande. Pour cette compétition, le gardien du Paris Saint-Germain fait figure de numéro 1. Il retrouve la Nationalmannschaft après une longue absence et a même connu sa première cape face au Danemark (1-1). Le portier de 26 ans a donné une longue interview au média germanique Sport1 dans laquelle il revient sur la concurrence à son poste en équipe nationale, sur la possibilité de revenir en Bundesliga la saison prochaine ainsi que sur son amitié avec Julian Draxler.

Son retour en sélection : “J’ai étais appelé pour la première fois en 2015 avec l’équipe nationale et j’ai longtemps poursuivi l’ambition d’y revenir. Déjà, quand j’étais à Kaiserslautern ou à Francfort, c’était mon rêve d’être dans cette équipe. Évoluer à Paris m’a beaucoup aidé parce que je peux jouer au niveau international dans une grande équipe et emmagasiner de l’expérience. Un match international est la plus grande expérience possible, quelque chose de tout à fait particulier. J’ai gardé le maillot de ce match en souvenir.

Son rôle en sélection derrière Manuel Neuer : “Manu a seulement 31 ans et il est le numéro 1 incontesté. Il est le meilleur gardien du monde et le plus complet. Derrière lui, il y a une forte concurrence et cela rend les choses intéressantes. J’ai souvent peu d’arrêts à faire avec le PSG comme Manu au Bayern, cependant je dois être toujours attentif pour ne pas prendre un but à la 88ème minute. À Francfort, j’étais sous tension pendant 90 minutes. J’ai du m’habituer à ce changement

Sur son adaptation au PSG : “Je voulais jouer dans un top club européen et cela m’a réussi. Il y a beaucoup de gardiens qui veulent évoluer dans les buts du PSG, c’est normal, cela me convient. Tout s’est bien passé dès le premier jour. C’est merveilleux de jouer dans ce club. Je me perfectionne chaque jour là-bas. Quand je suis arrivé, j’ai du m’adapter à une grande ville et apprendre à cohabiter avec beaucoup de joueurs de nationalités différentes. À Paris, je suis devenu plus mûr et plus calme sur le terrain.

Sur sa relation avec Julian Draxler, son coéquipier en club et équipe nationale : “Julian est quelqu’un de bien. C’est super d’avoir un coéquipier de ta nationalité dans un pays étranger. J’étais très heureux quand il est arrivé à Paris. Nous parlons beaucoup allemand ensemble mais il parle déjà bien français. Je pense que c’était avantageux pour Julian que je sois déjà dans cette équipe. Nous sommes devenus, entre temps, de bons amis.

Sur les rumeurs qui l’envoient en Bundesliga la saison prochaine : “C’est une énigme pour moi ces rumeurs, je ne sais pas d’où elles viennent. J’ai encore trois ans de contrat avec le PSG, et je voudrais les honorer. J’ai signé sur le long terme pour construire quelque chose avec ce club.

>> Traduction Canal Supporters

À propos Antoine Grasland

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée