Aulas : “Nasser al-Khelaïfi utilise les moyens qui sont les siens, mais qui s’avèrent disproportionnés pour le football français et européen”

Pas un jour ne se passe sans que Jean-Michel Aulas n’évoque le Paris Saint-Germain dans les médias. Le président de l’Olympique Lyonnais, présent ce vendredi matin pour la présentation de Tanguy Ndombele, est revenu sur la lettre envoyée à Nasser Al-Khelaïfi.

Je pense beaucoup de bien de Nasser. C’est un homme élégant et courtois. Il utilise les moyens qui sont les siens, mais qui s’avèrent disproportionnés pour le football français et le football européen. On nous dit que l’arrivée de Neymar aura pour conséquence, entre autres, une augmentation des droits télés. C’est faux car ils ont été signés pour trois ans, explique Jean-Michel Aulas par des propos rapportés par Le Progrès. Ma lettre, qui n’aurait pas dû être divulguée, était destinée à mesurer les risques d’un marché dérégulé et à proposer des solutions. Il existe des règles économiques à respecter et on constate que la plupart des compagnies qatariennes investissent dans tous les grands clubs européens, sauf les clubs français. Pourquoi ces mêmes compagnies ne favoriseraient-elles pas une hausse des droits télés ? Je cherche des solutions pour le foot français quand on sait, notamment que le budget du PSG dépasse les 500 ME alors que le budget moyen des clubs français se situe entre 60 et 70 millions d’euros », a déclaré le président de l’Olympique Lyonnais.

À propos Antoine Grasland

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée