Beye : « Dans les grands clubs, c’est rare de donner une hiérarchie de qui tirera les penaltys »

Au terme de la polémique entre Neymar et Edinson Cavani au sujet des coups de pied arrêtés, les séquences ont été décryptées dans le débrief du Canal Football Club. Pour Habib Beye, il n’y a pas de quoi polémiquer.

« Dans les grands clubs, j’ai eu la chance d’en faire un, c’est souvent le vestiaire qui décide. C’est plus ou moins une autorité naturelle qui s’impose. C’est rare de donner une hiérarchie de qui tirera les penaltys comme avec des joueurs de 15 ou 16 ans. Il y a une sélection naturelle, celui qui se sent le mieux tire. Emery n’est pas un entraîneur qui va mettre sur un papier un ordre pour tirer. Ce n’est pas la jungle. Le vestiaire va régler ce problème très rapidement sinon c’est vrai que la guerre d’egos peut exister. » 

Et concernant le potentiel offensif du PSG, il n’y a pas non plus de problème selon le consultant de Canal+ : « C’est la vie d’un grand club d’avoir autant de grands joueurs. Zidane et Ancelotti ont ce problème, Mourinho a empilé les joueurs offensifs aussi. Ils rencontrent tous ces problèmes-là. Après, ça va se régler au management. Ça va être la force d’Emery de gérer ces égos. » 

À propos Grégoire Anne

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée