Costil : « On y va pour aller les emmerder, on ne va pas au Parc des Princes en victimes »

Le match nul obtenu le week-end dernier par Montpellier (0-0) peut laisser des espoirs aux futurs adversaires du Paris Saint-Germain en Ligue 1. Surtout lorsque celui-ci a réalisé une grosse performance face au Bayern Munich en milieu de semaine (3-0). Les Girondins de Bordeaux qui se déplacent au Parc des Princes, ce samedi (17h), espèrent créer la surprise. C’est en tous cas le message qu’a tenu à faire passer Benoît Costil en conférence de presse, ce jeudi.

« On y va pour aller les emmerder, et ce n’est pas un manque de respect quand je dis ça, a expliqué le gardien girondin par des propos rapportés par l’Équipe. On ne va pas là-bas en victimes. Ce serait un peu fou de se jeter dans la gueule du loup. On aura moins le ballon que d’habitude, moins d’espaces. Mais il faudra se projeter, attaquer dès qu’on le peut, parfois les faire courir vers leur but. Ils ont recruté deux phénomènes devant, c’est une sacrée plus-value. Leur recrutement, si on ajoute Daniel Alves, c’est du top niveau. Oui, Paris est plus fort que la saison passée. Le trio de devant (Mbappé – Neymar – Cavani), je pense qu’ils peuvent encore être meilleurs, c’est ça qui est un peu inquiétant. Ça ne fait pas peur, mais presque (sourire). »

 

À propos Antoine Grasland

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée