Larqué

Larqué : “Je ne sais pas si on peut parler de harcèlement moral de la part du PSG avec Ben Arfa”

Lundi, mardi et mercredi, Unai Emery a préparé la réception du Bayern avec le groupe concerné par la rencontre, c’est à dire sans Hatem Ben Arfa. Jeudi, l’attaquant a retrouvé le groupe “pro” avant qu’il ne lui soit signifié que vendredi il ne s’entraînerait pas avec ceux qui affronteront Bordeaux samedi. De quoi faire passer à l’action l’avocat de HBA auprès de la Ligue. Prochainement, une commission de la LFP va se réunir avec le PSG afin d’enquêter sur le dossier. Dans le clan Ben Arfa, on se dit prêt à brandir le “harcelement moral” contre le club. D’autant plus qu’aucune rencontre n’a été possible depuis fin juillet. Du côté du PSG, on explique qu’un bon de sortie a été, cet été, accordé à l’ancien Aiglon, qu’il a refusé plusieurs offres, comme d’autres possibilités de rupture de contrat.

“Il est certain que le joueur peut être touché, après je ne sais pas si on peut parler de harcèlement moral de la part du PSG, a commenté sur RMC, Jean-Michel Larqué. On peut déplorer une attitude assez dure et rigide vis à vis d’un salarié. Mais, je ne connais pas assez bien les tenants et aboutissants. Maintenant, que Ben Arfa, en son for intérieur, soit touché, je le concède volontiers”.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters