Ney-Edi

PSG / Bordeaux : les notes

Cet après-midi, le PSG recevait les Girondins de Bordeaux dans le cadre de la 8e journée de Ligue 1. Et les Parisiens n’ont pas traîné. Coup franc de Neymar en pleine lucarne (5e) pour le 1-0, talonnade de Mbappé pour le Brésilien qui sert Cavani pour le 2-0 d’un petit extérieur (12e). Du grand art… Décalage de Draxler, centre de Yuri, raté de Mbappe, frappe de Meunier et 3-0 pour le PSG (21e) !!! A la 31e minute, Bordeaux combine bien, De Préville sert Sankharé, le Titi réduit l’écart (3-1). Le match s’emballe et aboutit à un penalty pour le PSG (main de Otavio). Tiré et transformé par… Neymar (4-1/40e). A la 45e minute, Julian Draxler, lance un contre, trouve Mbappé. L’attaquant ressert l’Allemand qui d’une volée extérieure gauche crucifie Costil. 5-1 à la mi-temps. A la 58e minute Draxler récupère, met dans le vent la défense bordelaise, sert Mbappé… et ça fait 6-1. Frappé parfaitement croisée. Dans les dernières secondes, Malcom transforme en force un penalty, suite à une faute assez grossière de Meunier (6-2).

Unai Emery avait donc décidé de jouer en 4-3-3 avec Adrien Rabiot en sentinelle, Marco Verratti à droite et Julian Draxler en relayeur gauche. Un essai probant avec un international allemand à l’aise. En défense, grand turn-over autour du capitaine exemplaire Marquinhos. Thomas Meunier, Yuri Berchiche, et Presnel Kimpembe étant titularisés contre le “Petit Paris” (c’est ainsi que les Girondins nous avaient été vendus). Le Belge a marqué, le Basque a été hauteur d’une passe décisive. Du côté de l’attaque, on a régalé avec des inspirations géniales.

notes

Dans la cage, Alphonse Areola a très bien fait ce qu’il a eu à réaliser. Thomas Meunier a été coupable d’oublis au marquage et d’un penalty stupide en fin de rencontre, en se jetant inconsidérément. Mais le Belge a su marquer ou apporter par de belles interventions. Yuri, passeur décisif, a fait son match. D’autant plus qu’il avait Malcom dans sa zone. Marquinhos a été maître des airs. Le capitaine a été tranchant. Bien épaulé par Presnel Kimpembe. Au milieu de terrain, Adrien Rabiot et Marco Verratti ont géré. Julian Draxler a lui brillé. En attaque, Neymar a fait mouche vite et bien. Le Brésilien se régale et régale. Kylian Mbappé est dans le même esprit. Et Edinson Cavani a encore marqué. Bref, le PSG a une très belle équipe.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée