Bloomberg pense que la L1 peut devenir le 2e championnat le mieux payé en droits TV

Grâce à de nombreux facteurs comme le mercato de rêve du PSG, l’émergence d’Altice (avec SFR), la concurrence accrue sur le marché français (beIN Sports, Canal+), au possible intéressement des GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) et du marché asiatique, la LFP tient entre ses mains une mine d’or pour vendre son produit phare : la Ligue 1.

Alors que les droits actuels vont jusqu’en 2020 avec un montant avoisinant les 750M€, la Ligue pourrait très rapidement lancer l’appel d’offres pour les saisons 2020/2024 pour considérablement augmenter sa force de frappe. Selon Bloomberg, la LFP espère attirer au moins 1.2 milliard par saison, ce qui ferait de la France le 2e championnat le plus onéreux en terme de droits TV.

Capture Bloomberg

Aujourd’hui, rien ne presse la LFP de créer son appel d’offres dans les tout prochains mois. Naturellement, la Ligue pourrait même attendre encore 18 mois et lancer son offre au printemps 2019, soit un an avant l’échéance des droits actuels. C’était même le plan initial, explique Bloomberg. Mais la conjoncture du marché et l’attractivité du championnat sont corrélées pour faire exploser le montant total. Surtout que les ligues limitrophes vont bientôt lancer leurs droits nationaux : « La LFP fixerait donc le prix de réserve sans connaitre les valeurs de la Série A (2018-2021), de la Premier League (2019-2022), ni de la Liga (2019-2022) sur leurs territoires. Ces 3 dossiers devraient pourtant connaitre leur dénouement cette saison » précise mediasportif.fr. L’intérêt pour la Ligue 1 serait de prendre le contre-pied des autres championnats afin de réclamer un prix de réserve supérieur et de faire exploser ses droits sur le marché extérieur. En effet, une expansion des sommes sur le marché national pousserait les chaînes étrangères à s’intéresser à la Ligue 1.

À propos Grégoire Anne

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée