Denisot pas étonné pas par la trajectoire de Weah

George Weah deviendra-t-il président du Libéria ? Ils étaient 20 candidats à l’élection présidentielle et le sénateur de 51 ans, ancien attaquant du PSG, est arrivé en tête avec le vice-président Joseph Boakai. Les résultats du premier tour ne sont que partiels dans le pays d’Afrique de l’Ouest. Voire même confus. Ainsi, certains revendiquent la victoire de Weah avant même un second tour avec plus de 50% des votes. En attendant, Michel Denisot, son ancien président au PSG, ne s’étonne pas de la trajectoire de l’ancien Ballon d’Or.

Denisot“Les joueurs sont dans la vie comme sur le terrain. Or, George a été un joueur exceptionnel. Sur la pelouse comme dans la vie, il avait une personnalité singulière… Très observateur, instinctif, il avait toutes les qualités d’un des meilleurs attaquants au monde. Et aujourd’hui, il continue à être le numéro 1, commente l’ancien président du PSG dans L’Equipe. Quand il partait au Liberia, il demandait à Nike de remplir l’avion d’équipements de foot pour les gamins là-bas. Il avait déjà une forme de générosité par rapport à son peuple. Il faisait venir des jeunes Libériens en France et les hébergeait, comme s’il voulait rendre ce qu’il avait reçu. Parfois même, il menait en secret des actions spontanées envers des gens en difficulté. J’ai su bien plus tard qu’avec Oumar Dieng, par exemple, il apportait de la nourriture à des gens démunis. C’était peut-être sa façon inconsciente d’être en paix avec sa conscience.”

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée