Areola : « Le PSG ne m’a pas proposé de prolongation de contrat »

Invité de l’émission Tribune Sports sur beIN Sports, Alphonse Areola a fait le point sur son nouveau statut au PSG mais aussi sur ses ambitions avec son club et l’équipe de France.

Sur la concurrence en Ligue 1, le portier tricolore fixe l’objectif de reprendre le trophée de champion de France : « On a bien joué à Angers. On a bien déroulé. On a su poser notre jeu comme on pouvait le faire. On marque rapidement, derrière on a pu continuer. On est préparés à la concurrence en L1. On a affiché nos ambitions en début de saison qu’on voulait retrouver ce titre. » Comme en Ligue des Champions où l’objectif européen est d’aller plus loin que les quarts de finale : « Notre objectif est de terminer à la première place du groupe. Il ne faut pas s’enflammer. L’objectif est d’aller plus loin que les années précédentes. » 

Sur la concurrence avec Kevin Trapp, Alphonse Areola donne les clefs d’une collaboration réussie : « J’analyse peut-être un peu mieux les situations. Je suis plus calme à certains moments. Aujourd’hui, je joue plus régulièrement. Il n’y a pas de hiérarchie fixée comme la saison dernière. Ce n’est pas difficile à vivre. Je joue, je suis content et je profite du temps de jeu qu’on me donne. Emery m’a dit d’être performant et nous dit de travailler toute la semaine comme si on allait jouer. On n’a pas forcément la pression. En tout cas pas pour moi. Avec Kevin Trapp, c’est une concurrence saine. On travaille toute la semaine ensemble. » 

Quand la presse annonçait une volonté du PSG de recruter un nouveau gardien, l’actuel numéro un du PSG botte en touche : « Ça, c’est s’il arrive. Pour l’instant, il n’est pas là. Je continue de faire mes matchs et donner le maximum. Quand il faudra parler de tout ça, on en parlera. Une prolongation au PSG? On ne m’en a pas proposé une, alors on verra plus tard. Quand les discussions arriveront, on en parlera. Ce que je veux, c’est continuer à jouer. Si le PSG me permet de continuer à jouer, bien sûr que je resterais. » 

Enfin, sur l’équipe de France et à sept mois de la Coupe du Monde, le portier se fixe l’objectif d’aller en Russie : « Quand on m’appelle, c’est toujours un énorme plaisir. Arriver en équipe de France alors que j’étais à Villarreal, je ne m’attendais pas à ça si rapidement. Je continue de travailler et que je montre au sélectionneur qu’il peut compter sur moi. Être dans ce groupe est une fierté. Je suis très content de faire partie de ce groupe. C’est un objectif de faire partie du groupe pour pouvoir vivre peut-être ma première compétition internationale. Ma 1ère sélection? Je travaille. Je me tiens prêt. Si le sélectionneur fait appel à moi pour un des deux matchs, je répondrais présent. Mon meilleur souvenir de l’équipe de France? A la Coupe du Monde des moins de 20 ans. C’était une compétition hors-norme. On voulait la gagner et on l’a gagnée. » 

>> Retranscription Canal Supporters ©

À propos Grégoire Anne

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée