Dugarry

Dugarry ne comprend pas le manque de temps de jeu de Kimpembe, Di María et Pastore

Dimanche contre l’AS Monaco, l’entraîneur du Paris Saint-Germain, Unai Emery, a aligné le même onze de départ que contre le Celtic, quelques jours plus tôt en Ligue des Champions (7-1). Pour le choc de la 14ème journée de Ligue 1 (victoire 2-1), le Basque avait plusieurs options à sa disposition mais il a renouvelé sa confiance à ce qui ressemble à l’équipe-type en l’absence de Thiago Motta. Des décisions que ne comprend pas Christophe Dugarry, notamment sur le cas Presnel Kimpembe qui n’a joué que 90 minutes au mois de novembre (contre Angers, 0-5). Le défenseur parisien ne comprendrait pas sa situation actuelle et aurait aimé que le club de la capitale lui apporte son soutien pour ne pas avoir joué avec les Bleus lors du dernier rassemblement, rapporte RMC Sport.

« C’est assez incompréhensible pour Kimpembe. Il est en équipe de France, il y a une place pour la Coupe du Monde, ça fonctionne bien. Avec son turn-over, Emery lui permet d’être en équipe de France et au moment où il y est, il arrête son turn-over, tu lui coupes les jambes au gamin, a déclaré le consultant sur les ondes de RMC. Donc, il ne joue pas avec les Bleus, il ne joue plus au PSG. Tout ce qui était en train de prendre forme pour lui, d’un seul coup cela s’arrête, on ne sait pas pourquoi. C’est un futur très grand, je l’aime beaucoup Kimpembe. »

Le champion du monde 98 a également évoqué les situations de Javier Pastore et d’Ángel Di María, qui expriment leur mal-être ces dernier temps :« J’ai essayé de comprendre Unai Emery. Pourquoi il ne leur donne pas plus de temps de jeu ? Di María et Pastore ne doivent pas avoir la bonne attitude. Emery a déjà reproché à Ben Arfa, par exemple, de ne pas en faire assez, de ne pas être suffisamment investi et peut être que ces joueurs-là, c’est pareil. Pastore peut avoir un côté dilettante, quand il ne doit pas avoir envie ça doit vite se voir sur le terrain. Di Maria s’il n’a pas envie, c’est pareil. Pour moi, ce n’est pas normal qu’Unai Emery ne leur donne pas plus de temps de jeu, il y a quelque chose. »

À propos Antoine Grasland

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée