Henrique relaxé dans une affaire d’activité illégale de sécurité privée

Il n’y a pas que Nasser al-Khelaïfi qui connaît des démêlés avec la justice. L’ancien vice-président du FC Porto, qui n’est autre qu’Antero Henrique, le directeur sportif du PSG, a été relaxé ce jeudi dans l’opération Phoenix. En effet, le tribunal de Guimarães a livré son verdict concernant une affaire d’activité illégale de sécurité privée dans laquelle était cité le dirigeant parisien tout comme Pinto Da Costa, le président du FC Porto. Les soupçons qui pesaient sur les deux hommes n’ont pas abouti car comme le rapporte la RTP, ils ont été acquittés par la justice portugaise.

 

À propos Antoine Grasland

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée