Ménès : « Le coup-franc de Cavani à Marseille lui a donné une autre dimension »

Pas le fan de la première heure d’Edinson Cavani, Pierre Ménès considère désormais que l’Uruguayen a gommé ses défauts et qu’il est devenu indispensable à l’attaque parisienne.

« L’année dernière, le PSG était totalement Cavani dépendant. Il y avait Lucas avec une dizaine de buts puis derrière il fallait chercher. Cette saison, il y a trois joueurs capables de marquer plusieurs buts par match si Neymar est disponible, indique-t-il avant de faire l’éloge du Matador. Je voudrais dire du bien de Cavani. Je commence à vraiment l’apprécier car il a gommé sa maladresse comme il en a fait preuve au début de saison. Il marquait beaucoup mais il manquait beaucoup. Désormais, il ne manque plus rien. Ce coup-franc à Marseille lui a donné une autre dimension pour lui, pour sa confiance, dans le groupe et dans l’histoire du PSG. »  

À propos Grégoire Anne

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée