Le PSG doit assurer à Angers

Carton plein. Depuis le début de saison, le Paris Saint-Germain réalise un début d’exercice idéal avec 9 victoires et deux nuls. Quand les joueurs de la capitale le décident, ils deviennent injouable pour le commun des mortels de la Ligue 1. Seuls l’Olympique de Marseille (2-2) et Montpellier (0-0) ont réussi à les accrocher cette année, ce qui montre l’ampleur de la tâche qui attend les Angevins, ce samedi (17h). Après seulement 11 journées, les Rouge et Bleu sont sur des standards très élevés puisqu’ils sont sur les pas de leurs meilleurs débuts de saison de leur histoire (2015-16 et 1985-86), à chaque fois ponctués d’un titre de champion.

La saison dernière, les hommes d’Unai Emery avaient perdu des points sur des matches qui paraissaient, sur le papier, abordables (Montpellier, Toulouse, Guingamp). Ce sont les erreurs à ne pas répéter cette année, c’est pourquoi le match à Angers ne doit être qu’une formalité. Les Parisiens vont devoir montrer leur implication dès le début car les joueurs du SCO vont combler leur déficit technique avec de l’engagement physique. « On donnera tout pour que le peuple angevin soit fier de son équipe », expliquait Thomas Mangani, le milieu de terrain du SCO en conférence de presse.

Après la partition récitée face à Anderlecht, mardi (5-0), l’objectif de cette 12ème journée sera d’assurer une victoire précieuse qui permettrait d’accentuer un peu plus l’avance en tête de la Ligue 1. « Le match de demain est important. D’abord, c’est difficile de jouer à Angers. L’année passée, nous avons joué contre eux et nous savons que c’est difficile de les affronter. Ils se battent beaucoup sur le terrain, avait déclaré Unai Emery en conférence de presse d’avant-match. C’est une équipe qui donne des matchs difficiles à tous ses adversaires. C’est sûr que nous aurons des difficultés demain. Nous avons besoin d’une bonne mentalité, d’une motivation et être attentifs les 90 minutes pour imposer notre personnalité sur le terrain et surmonter les difficultés proposées par l’adversaire. » 

Avec les absences conjuguées de Neymar Jr, Marquinhos, Di María ou encore Thiago Motta, cette rencontre sera aussi l’occasion pour certains de se montrer. Cette saison, l’entraîneur parisien ne bouleverse pas son onze de départ d’un match à l’autre, seulement par retouches en fonction des pépins des uns et des autres. C’est sur ce genre de match que la qualité du banc de touche parisien fera ses preuves. Aux Pastore, Berchiche, Draxler voir Kimpembe et Meunier de montrer qu’ils sont à la hauteur et sont de vraies alternatives aux titulaires habituels. « Nous cherchons la performance avec cette concurrence. Si nous faisons une analyse normale, nous faisons la rotation quand nous pouvons le faire, détaillait Emery devant la presse, vendredi. C’est aussi vrai car à quelques moments de la saison, il y aura des joueurs blessés. Ce sont des opportunités pour les autres. »

Angers SCO / Paris Saint-Germain FC

12e journée de Ligue 1
Samedi 4 novembre 2017 à 17 heures
Stade Raymond-Kopa
Diffuseurs : beIN Sports 1 et Canal Plus
Arbitre : Bastien

SCO (5-3-2) : Michel – Manceau, Pavlovic, Traoré (c), Thomas, Ciss – Tait, Santamaria, Mangani – Sunu, Toko Ekambi.
Remplaçants : Letellier, Bamba, Fulgini, Coulibaly, Crivelli, Guillaume, Tahrat.
Entraîneur : Moulin.

PSG (4-3-3) : Areola – Meunier, T.Silva (c), Kimpembe, Yuri – Verratti, Rabiot, Draxler – Mbappé, Cavani, Pastore.
Remplaçants : Trapp, D.Alves, Kurzawa, Lo Celso, Nkunku, Bernede, Lucas.
Entraîneur : Emery.

 

À propos Antoine Grasland

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée