PSG

La revue de presse PSG : Anderlecht, Kurzawa, Mbappé, Ben Arfa, ultras à Boulogne, notes…

Vu et lu au sujet du PSG ce mercredi 1er novembre 2017 dans la presse hexagonale. En ce lendemain de PSG/Anderlecht (5-0).

“On ne va pas se rouler de bonheur ce matin puisque tout cela relève du normal mais c’est de l’ouvrage bien fait, juge Le ParisienBattre Anderlecht, c’est battre personne mais cela reste une rencontre de Ligue des champions et le PSG l’a prise au sérieux. […] Neymar est revenu en patron, décidé à s’occuper de tout et bien. Par capillarité, Mbappé s’est réveillé. Emery, selon une logique d’entraîneur très fréquente, n’a pas voulu sortir sa pépite au bout de deux ou trois mauvaises prestations. […] Le message est d’une limpidité totale : confiance à Mbappé, Di Maria poussé à partir lors du mercato.”

“Une première mi-temps quelconque puis une seconde étincelante. Layvin Kurzawa a connu une soirée contrastée, tranche le quotidien francilien. Son triplé, le premier d’un défenseur dans toute l’histoire de la Ligue des Champions, rappelle l’étendue de son potentiel offensif. Une soirée que l’intéressé a vécue comme une revanche. Il a ainsi fêté sa première réalisation avec un doigt sur la bouche comme pour mieux appeler les observateurs au silence avant de traverser la zone d’interview le ballon du match signé par ses partenaires coincé sous le bras et sans un regard vers les micros tendus.”

On lit également en bref que la commission juridique de la Ligue a convoqué mardi prochain Hatem Ben Arfa et le PSG pour une confrontation” et l’hypothèse d’ultras à Boulogne. “Une nouvelle association d’ultras du PSG a vu le jour hier. Le Block Parisii a déposé ses statuts. A terme, son but est d’intégrer le virage Boulogne. Idée que le club rejette pour le moment.

Les notes du Parisien : Areola 6 / Dani Alves 5,5 / Marquinhos 6 / Thiago Silva 6 / Kurzawa 8 / Verratti 7 / Rabiot 7 /Draxler 5 / Mbappé 6 / Cavani 4 / Neymar 7,5

Les notes de L’Equipe : Areola 6 / Dani Alves 7 / Marquinhos 6 / Thiago Silva 6 / Kurzawa 8 / Verratti 7 / Rabiot 7 /Draxler 6 / Mbappé 6 / Cavani 4 / Neymar 6

“Le PSG arbore un tableau de marche inédit, qui flirte avec la perfection, constate L’Equipe. Statistiquement, il n’y a rien à dire. Collectivement, en revanche, la marge de progression demeure élevée. Les Parisiens ont encore joué par séquences et s’ils ont montré moins de failles qu’à l’aller, ils ont encore connu des temps mous, sans véritable élan. Si Mbappé a su simplifier son jeu et même effectuer une course défensive précieuse, Neymar a eu quelques difficultés à combiner avec Cavani et il a parfois donné le sentiment de vouloir davantage humilier son défenseur plutôt que de privilégier l’efficacité. […] Dans quelques mois, on se souviendra que Layvin Kurzawa a peut-être véritablement lancé sa saison là, à l’occasion de cette balade parisienne. Son coup d’éclat arrive à point nommé, alors que Didier Deschamps doit donner demain sa liste”.

“Titularisé au détriment d’Angel Di Maria, Kylian Mbappé a donné satisfaction à son entraîneur, qui ne l’a pas lâché, lit-on encore. Mbappé a misé sur la simplicité d’un jeu épuré. Comme s’il revenait aux fondamentaux pour gagner en efficacité et solidifier son couloir droit en soutien de Dani Alves, coéquipier avec lequel il a le plus échangé (neuf passes). Peu de magie a jailli de ses crampons. […] Hier, Di Maria n’est pas sorti s’échauffer avant le match ou à la pause. Il lui arrive de se préparer dans les vestiaires. Mais cette absence sur la pelouse interpelle dans le contexte actuel. Fâché, l’Argentin n’a pas compris pourquoi il n’était pas titulaire. Et continue de s’interroger sur la volonté du club, qui aura besoin de vendre cet hiver. Son entraîneur aimerait pourtant absolument qu’il reste et les signaux envoyés récemment par le staff étaient très positifs.”

 

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée