psg

La revue de presse PSG : Pastore, Mbappé, Monaco, FFF, Auteuil, CUP…

Vu et lu au sujet du PSG ce samedi 25 novembre 2017 dans la presse hexagonale.

“Javier Pastore, déçu d’avoir de nouveau été laissé sur le banc face au Celtic, a fait savoir à Unai Emery qu’il voulait partir à la trêve, affirme L’Equipe. Journal qui parle de “l’amertume des joueurs envoyés sur le banc – voire en tribune – pour faire place nette aux nouvelles têtes de gondole. Au coup de sifflet final, mercredi, Angel Di Maria et Giovani Lo Celso ont directement filé au vestiaire, laissant leurs partenaires célébrer le succès. Mais le plus déçu était peut-être Javier Pastore. […] Il réclamait une preuve de confiance mais Emery, avec lequel les relations sont neutres, n’a pas cédé et lui a préféré Julian Draxler. Pastore n’entend plus jouer les jokers de luxe. Maintenant qu’il a récupéré, il veut enchaîner. L’Argentin se sent toujours aussi bien à Paris, où il a ses habitudes et où sa femme attend leur second enfant. Dans l’idéal, il préférerait donc rester dans la capitale… mais à la condition de jouer beaucoup et régulièrement. […] Il échange régulièrement avec Walter Sabatini, directeur sportif de l’Inter. Son profil plaît aussi en Espagne, où il aurait eu récemment des contacts réguliers avec son compatriote Diego Simeone, le coach de l’Atlético de Madrid. L’hypothèse d’un départ – même si c’est loin d’être fait, notamment en raison de son confortable salaire – est d’autant moins fantaisiste que le PSG doit trouver 75M€ d’ici à juin pour respecter le fair-play financier”.

“Après le huis clos infligé au kop parisien pour un match, le PSG a décidé de réagir, lit-on dans le quotidien sportif. Le club a fait appel de cette sanction hier soir. Il sera étudié dans les prochains jours par la commission d’appel de la FFF. Les dirigeants parisiens ont pris un risque car rien ne dit que la première sanction, jugée insuffisante par certains au sein des instances, ne va pas être alourdie. En attendant, cet appel n’étant pas suspensif, la fermeture du virage Auteuil aura lieu mercredi, contre Troyes. […] Le club a résilié environ 70 abonnements de membres du Collectif Ultras Paris (CUP) soupçonnés d’avoir allumé ces fumigènes. Pour la commission de discipline cette sanction se justifie par le grand nombre d’objets pyrotechniques utilisés (72), les défaillances dans la palpation, même si le PSG se défend en disant avoir renforcé les contrôles sur ce match, et surtout la récidive.”

Enfin, Thiago Motta étant pour l’instant le seul absent pour le Monaco/PSG, L’Equipe annonce ce onze : Areola – Daniel Alves, Marquinhos, Thiago Silva, Kurzawa – Verratti, Rabiot, Draxler – Mbappé, Cavani, Neymar.

Le Parisien s’intéresse lui au transfert de Kylian Mbappé. “L’histoire débute le 2 juin, dans un restaurant de Bondy. Les stores sont baissés et l’établissement, tenu par un ami de la famille Mbappé, est fermé au public. Quelques heures plus tôt, Antero Henrique vient d’être officiellement nommé. Le soir même, il rencontre pour la première fois Wilfrid Mbappé, le papa, par l’entremise de Marc Westerloppe. Henrique esquisse, alors, le projet sportif et répète qu’il veut le joueur au PSG. Le paternel apprécie la démarche, mais réplique que le souhait de son fils, à ce moment-là, est de rester une saison de plus à l’ASM. […] Unai Emery sort du bois et déclare publiquement son souhait de voir Mbappé rejoindre le PSG, le 8 juin. […] Mais aucun contact direct ne peut être vraiment établi sans l’autorisation de Monaco. Ce premier feu vert intervient le 15 juin. Kylian Mbappé voit alors défiler le gotha européen. Outre Nasser Al-Khelaïfi, Florentino Pérez, Pep Guardiola et Arsène Wenger. […] Le 7 juillet, plusieurs représentants du PSG (Henrique, Emery, Ferrer et Westerloppe) débarquent à Bondy, au domicile familial des Mbappé, au grand complet. A cet instant, les choses sérieuses commencent. […] Les dirigeants monégasques le poussent dans les bras du Real Madrid. […] Luis Ferrer, l’homme de confiance d’Antero Henrique, est alors chargé d’entretenir le relationnel avec la famille. […] Un nouveau concurrent entre dans la danse. Il s’agit du FC Barcelone. […] Fin juillet, la relation entre Mbappé et Leonardo Jardim devient glaciale. Le suspense sur sa future destination persiste. « Kylian ne donne vraiment son feu vert pour le PSG qu’à dix jours de la fin du mercato », souffle-t-on à Paris. Monaco veut absolument le vendre et lui ne veut aller qu’à Paris. […] Le principe d’un prêt d’un an avec option d’achat obligatoire à 180M€ est retenu. Pourtant, le Real et le Barça restent à l’affût. Jusqu’au bout, les deux géants laissent même un jet privé au Bourget à la disposition de la famille Mbappé et de leurs avocats. Après d’intenses tractations, portant plus sur les droits d’image que sur le salaire du joueur (estimé à 1,5 M€ brut mensuels), le contrat est enfin ficelé le 31 août au petit matin dans les bureaux du PSG.”

Dans le journal francilien, il est également question du nouveau logement de l’attaquant de bientôt 19 ans. “C’est un nid d’aigle de 600 m 2 avec vue imprenable sur la tour Eiffel. Sa nouvelle adresse, l’une des plus prestigieuses, est située dans le XVI e arrondissement de Paris. Il pourra profiter de la superbe terrasse aménagée sur le toit, au milieu duquel trône un jacuzzi à ciel ouvert. Un bien d’exception dont Mbappé n’est toutefois que locataire.”

 

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée