Trapp

Trapp : “Cet hiver un transfert est possible, je veux devenir l’un des meilleurs du monde”

La performance de Kevin Trapp avec l’Allemagne contre la France (2-2) n’est pas passé inaperçue dans son pays. Sport1 la qualifiant même d’exceptionnelle. Le gardien de but a pu rappeler ses qualités. Il espère encore trouver sa place au PSG. Mais si rien ne devait changer d’ici janvier…

“Si j’ai reçu après la rencontre un message d’Unai Emery ? Non, mais ce n’est pas inhabituel. Il me parlera à l’entraînement je pense. Il était certainement heureux, ainsi que l’entraîneur des gardiens de but, qui m’a envoyé un SMS de félicitations après le match. Ce qui doit changer pour moi ? Une seule chose: je dois jouer régulièrement à nouveau. C’est impératif si je veux aller à la Coupe du monde. Je n’ai pas joué avec le club cette saison. Être dans le but mardi était non seulement important pour moi, mais aussi pour la DFB et le staff. J’ai fait en sorte que tout le monde se sente bien et comprenne qu’on peut me faire confiance. La Coupe du monde est mon grand objectif, mais si je ne suis pas dans le but, je dois penser à ma situation. Cela signifie que cet hiver un transfert est possible. À un certain moment, c’est inévitable d’y penser quand est toujours sur le banc. On dirait un au revoir de Paris ? Non. J’ai un contrat de deux ans et demi avec PSG. Je ne veux pas nécessairement partir, bien au contraire. Mon but est de m’affirmer et de me battre. Malgré la situation actuelle, je me sens extrêmement bien dans l’équipe, dans le club et dans la ville. Et je ne suis pas loin de ma famille. Tout est bien, sauf le fait que je ne joue pas régulièrement. Il reste en 2017 encore un mois et demi, pendant cette période nous aurons beaucoup de matches beaucoup de choses peuvent arriver. J’ai travaillé très dur ces derniers mois, je suis resté calme et toujours concentré. Ça continuera ainsi. Le Allemagne/France peut-il compter ? Les retours au club ont tous été positifs et cela me renforce. Je n’arrête pas de croire en moi. Je m’entraîne tous les jours comme si je devais jouer. Je veux juste montrer que je suis prêt et ne pas me laisser aller. C’est une phase difficile dans ma carrière. Si quelque chose change vraiment, je ne sais pas, mais bien sûr je l’espère. Si le club me laisse un chance, je dois l’exploiter.”

Dans cet entretien avec Sport1, le portier allemand est interrogé sur sa relation avec Unai Emery. “Cela se passe bien avec lui. C’est un homme ouvert et honnête, depuis le début. Nous avons parlé cet été et il m’a dit qu’il n’y aurait pas le numéro 1 et le numéro 2. Récemment, nous avons eu une autre conversation, intense. Il m’a dit qu’il était très content de moi, et de mon attitude. Cela m’a encouragé à rester à l’écoute. Va-t-il réfléchir après cet match international ? Je l’espère. Malheureusement, je ne connais pas les pensées de mon entraîneur, mais il sait que je n’ai qu’un seul objectif, à savoir jouer. Je veux devenir l’un des meilleurs gardiens de but au monde.”

En cas de transfert, quelle serait l’alternative ? Kevin Trapp répond. “Je veux toujours jouer la Ligue des Champions, mais ce n’est pas un critère unique. Il est important que le club ait une vision. Je peux jouer dans la classe reine. Paris est l’un des plus grands clubs du monde. Encore une fois, je veux avant tout que ça marche pour moi à Paris. Pour cela je continuerai à tout donner. Le Bayern, le Borussia Dortmund ou RB Leipzig ? Bien sûr, l’Allemagne est intéressante parce que c’est chez moi. Le marché des gardiens de but est très difficile, c’est vrai. Le Bayern n’a aucun problème, car le meilleur gardien du monde y joue. Et Leipzig n’a pas non plus de besoin, je pense. Et le Borussia ? Il n’y a pas de contact. C’est un club très intéressant. Mais peu importe, parce que je crois toujours en Paris. Je n’ai pas encore pensé à des clubs possibles. Cependant, beaucoup de choses peuvent arriver dans le football. Même si je ne suis pas la personne la plus patiente, je dois rester cool. Liverpool ? (il rit) Les Reds ne seraient pas sans intérêt, ils ont déjà gagné beaucoup de titres et Jürgen Klopp est bien sûr un très bon entraîneur. Mais je suis convaincu à 100% que je serai de retour au PSG dans la deuxième moitié de la saison.”

>> Traduction Canal Supporters

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée