Garibian

Garibian : “Nous avons demandé aux arbitres d’élever leur niveau de tolérance sur les microfautes”

Interrogé sur les fautes à répétition sur Neymar, Unai Emery a rappelé, hier en conférence de presse, le rôle des arbitres. Ceux-ci doivent protéger ceux qui font le spectacle, car le football est avant tout un spectacle. Un rôle de protection que Pascal Garibian, patron des arbitres, reconnaît.

“Nous avons demandé aux arbitres d’élever leur niveau de tolérance sur les microfautes pour favoriser le spectacle. Mais plus les joueurs enchaînent les dribbles, plus ils éliminent et plus ils sont sujets aux grosses fautes. En permanence, il faut trouver un équilibre entre la protection et l’intensité du jeu”, explique Garibian au Parisien. Tout en sachant que cette accumulation de fautes peut être le résultat d’une consigne de l’entraîneur. “Il faut anticiper des stratégies destructives qui visent à déstabiliser le joueur par une succession de petites fautes. Pendant le match, les arbitres mémorisent le nombre de fautes. A un moment, il y a de la prévention via le capitaine, puis éventuellement des sanctions, même pour une petite faute. Les arbitres cherchent à protéger les créateurs, c’est essentiel, mais cela ne signifie pas être naïf et il faut faire preuve de discernement.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée