psg

La revue de presse PSG : Antero Henrique, mercato, Thiago Silva…

Vu et lu au sujet du PSG ce mardi dans la presse hexagonale.

“Henrique est devenu, en un peu plus de six mois, le patron de tout le secteur sportif parisien, constate L’Equipe. Aucune décision ne lui échappe. Pour mener à bien sa mission aux contours très larges, Henrique s’est entouré. Outre Joao Luis Afonso et Jaime Teixeira, une assistante a aussi été recrutée. Et il s’appuie également sur quelques éléments comme Maxwell ou Luis Ferrer. Grosse force de travail, il dit ne dormir que cinq heures par nuit. Il s’est donné deux ans, jusqu’à l’entrée dans le nouveau centre d’entraînement, à Poissy, pour faire en sorte que le PSG devienne le club tel qu’il l’a imaginé. D’ailleurs, il est en train de revoir tous les plans de ce futur outil, ce qui contribue au retard. « Il veut créer un esprit village PSG où tout le monde se sent bien », confie l’un de ses interlocuteurs. […] Depuis son arrivée au PSG, Henrique ne s’est adressé qu’une seule fois au groupe dans son intégralité, en tout début de saison. Depuis, il n’a plus jamais tenu ce rôle de manager. Il estime que c’est davantage le rôle du coach ou celui de Maxwell. […] Henrique s’appuie sur un réseau et un carnet d’adresses très étoffé. Il n’affiche pas d’états d’âme. Quand il veut qu’un joueur quitte le club, son discours ne s’embarrasse pas de conjectures. […] Il travaille sur la recherche d’une sentinelle pour le prochain mercato d’hiver, même si sa principale mission sera de vendre.”

“Touché face au Bayern, Thiago Silva devrait faire son retour demain, confirme le quotidien sportif. Alves, Verratti et Kimpembe sont suspendus. Quant à Rabiot, même s’il récupère bien de sa blessure à la cuisse droite, sa participation reste incertaine. Un doute persiste d’autant plus qu’avec le retour de Thiago Motta, vraisemblablement titulaire demain, il ne semble pas nécessaire que le staff prenne un risque avec un élément majeur de l’effectif.”

“Deux semaines seulement après la fin du mercato hivernal, le PSG se présentera à Santiago-Bernabeu, observe France Football. Une élimination, même face au double champion d’Europe en titre, et ce sera la crise. Le fair-play financier (FPF) reste une menaceAu final, le budget devrait dépasser largement les 600M€ avec une masse salariale qui aurait explosé d’un tiers par rapport à celle de la saison dernière. En l’état actuel des choses, le PSG doit impérativement encaisser des nouvelles recettes (autour de 75 M€, entre 40 et 50M€ sur le marché des transferts), si possible durant le marché hivernal, au plus tard le 30 juin. Dans ce cadre, les Parisiens espèrent céder quelques joueurs prêtés (Jesé, Krychowiak, Guedes, Ikoné, Édouard, Robail). Parmi eux, la plus grosse valeur marchande se nomme Gonçalo Guedes. La vente pourrait se négocier au prix d’achat (30 M€). Deux éléments sont ouvertement poussés vers une sortie expresse : Lucas et Ben Arfa. Tous deux sont blacklistés, mais pas pressés de dégager. HBA entend rester dans son placard doré à plus de 400.000 € par mois. Paris espérerait autour de 25 M€ pour Lucas. Il restera à gérer les cas de Di Maria, Pastore et Trapp. À moyen et long terme, leur futur parisien semble se résumer au banc. Di Maria ne veut pas entendre parler de laChine, tout comme Lucas (Beijing Guoan) et Pastore. Ce dernier intéresse le plus de clubs. L’AS Roma, l’Inter et l’Atletico sont venus aux infos. Si le PSG réalise une ou deux bonnes ventes, il pourrait recruter au poste de sentinelle.”

Le mercato, Antero Henrique l’évoque justement dans un long entretien accordé au Parisien. “Pour le moment, nous n’avons pas de besoin, commente le directeur sportif. Wendel ?  C’est un joueur que nous connaissons très bien mais il ne viendra pas en janvier. Si l’on décide de conclure le transfert, ce sera seulement pour juillet. Di Maria et Pastore ? Di Maria, à son poste et dans son profil, y-a-t-il un joueur meilleur que lui dans le monde ? Non. Pastore, lui, a une longue histoire avec le PSG, avec des conditions uniques. Ces deux joueurs sont très importants. Mais il faut tenir compte de trois parties : le PSG, les joueurs et le marché. Lucas ? Je ne peux pas vous dire s’il partira. Il ne m’a rien demandé. Avec Ben Arfa, je pense que très vite, un accord va être trouvé. Il ne s’agit pas d’un grand problème, ce n’est pas si compliqué… Guedes ? Aucune décision n’a été prise. La rumeur Oblak est-elle fondée ? Non, ce n’est pas vrai. Aucun gardien ne peut dire qu’il a été contacté par le PSG. Nous n’avons pas besoin d’un gardien.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters