Bilal : « Je ne fais pas la fine bouche devant ­Neymar mais l’axe PSG-Brésil est un peu perturbant »

Enki Bilal est un dessinateur reconnu et amateur de football. Dans une interview accordée au Journal du Dimanche, il évoque sa relation avec le ballon rond et notamment avec le Paris Saint-Germain où il aime l’ambiance du Parc des Princes qui « dégage une telle puissance… »

« Je me sens proche du PSG. Pourtant, je suis très gêné qu’il n’y ait dans l’équipe presque aucun joueur originaire de la ville, explique l’auteur de Hors jeu ou plus récemment Bug. Je ne fais pas la fine bouche devant ­Neymar et ses enchaînements sublimes mais l’axe PSG-Brésil est un peu perturbant, à l’image de notre société mondialisée : il y a les nantis et les autres. Le football est devenu le marqueur de la réussite chez les plus jeunes. Auparavant, on jouait pour s’amuser. Le plaisir a basculé dans le calcul : c’est triste. »

À propos Antoine Grasland

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée