El Pais

Quand El Pais invente un prix à Neymar et imagine des conditions…

Samedi dernier, au Parc des Princes, Nasser al-Khelaifi, le président du PSG a bien signifié que Neymar était un joueur du club, sous contrat jusqu’en 2022, avec aucune porte de sortie pour l’été prochain. Porte que la star brésilienne, heureuse à Paris, n’entendait pas emprunter de toute manière.

Mais dans un peu plus de deux semaines, il y a un Real Madrid-PSG. La précision présidentielle n’empêche donc pas le journal El Pais de parler du prix de Neymar… S’il n’y a pas de clause libératoire dans son contrat, c’est tout comme… il existe des formules conditionnées permettant un départ avant le 1er septembre 2018, contre 300M€ pour le PSG, lance Diego Torres. Une des conditions serait un salaire annuel de 50M€ net… Cette possibilité de départ, le PSG a été contraint de l’accorder dans une négociation où il n’était pas en position de force, ajoute le quotidien espagnol. Et à compter du 1er septembre 2018, les conditions deviennent plus flexibles (et mêmes liées au choix de l’entraîneur…). El Pais fait décidément preuve d’imagination.

Pour rappel, Marcos Motta, l’avocat qui s’est occupé du transfert du Brésilien au Paris Saint-Germain, avait déjà mis à mal cette rumeur. En effet, invité mi-janvier de Radio Globo pour expliquer les dessous de cette transaction, il avait assuré qu’il n’y avait pas de clause libératoire dans le contrat du numéro 10 parisien.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée