Eric Rabesandratana

Rabesandratana : “La pression peut être utile mais pas en essayant de chercher la merde afin de vendre du papier”

Monaco, champion de France en titre, demi-finaliste de la dernière Champions League, piteusement dernier cette saison d’un groupe avec Besiktas, Porto et Leipzig (deux points au compteur)… le tout dans une quasi indifférence, voilà de quoi s’étonner, ou pas. Mais quel aurait été le traitement fait au PSG dans le même cas de figure ? Chacun peut l’imaginer. Eric Rabesandratana, ancien défenseur et milieu de terrain, consultant France Bleu, pointe cette pression qui va au delà du sport.

“La pression peut être utile mais pas en s’acharnant, pas en essayant de chercher la merde pour essayer de vendre du papier. C’était déjà le cas quand j’étais joueur. On peut noter et juger les prestations des joueurs sur le terrain, mais pas sur des sous-entendus pour faire le buzz. C’est là où ça ne va pas. Tu peux voir la différence avec Monaco par exemple. L’an dernier, ils ont été demi-finalistes de la Ligue des Champions et cette saison, ils ont fini derniers de leur poule. Si ça avait été Paris, je ne te raconte même pas le bordel que cela aurait entraîné. C’est complètement con car cela ne fait pas aimer ce club”, commente l’ancien joueur dans footdavant.fr.

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée