Salomon

Salomon : “Mais c’est comme ça dans tous les clubs !”

La loupe mise par certains médias sur de petits faits, assez communs au final, déforme la vision des choses. Le vestiaire du PSG n’est pas chamboulé, juste un peu nerveux. Le journaliste de France Bleu Paris, Bruno Salomon, propose de prendre du recul pour mieux analyser.

“Reculez, encore un peu, on ne bouge plus et on lève la tête…. A cette distance, on a une vue assez générale sur le PSG. De trop près on a l’impression que la maison brûle… mais avec du recul, s’il y a un petit truc qui brûle à droite, ce sont de vieilles branches…  Plus sérieusement, le PSG possède 8 points d’avance en championnat. Il est dans les deux coupes nationales. Et dans trois semaines il y a un 8e de feu contre le Real à jouer, un Real qui tangue. Alors à Paris, il y a la saudade de Neymar, le blues de Pastore, les envies de départ de Lucas, les pétages de plomb d’Alves, les larmes de Marquinhos. Paris est électrique. Mais c’est comme ça dans tous les clubs ! Et je préfère voir une équipe qui n’est pas sûre de son fait. Ce que je veux, c’est que le 14 février à 20h45 on voit des joueurs cracher des flammes. Reste à savoir si de cette nervosité peut jaillir une envie de tout casser. La seule arrivée de Diarra ne suffira pas. Il faut que les joueurs sortent les crocs.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée