Tite : « Tout ce qui concerne Neymar prend de grandes proportions  »

Contre Dijon (21e journée de L1, 8-0), Neymar Jr avait réalisé un festival en inscrivant quatre buts et délivrant deux passes décisives. Mais une partie du Parc des Princes l’avait sifflé car Edinson Cavani n’avait pas tiré un penalty. Il s’en est suivi une vague de polémiques plus incongrues les unes que les autres (voir ici). Le Brésilien a tenu a démentir toutes rumeurs ou tout mal-être en zone mixte après la victoire contre Montpellier, ce week-end (4-0). Tite, le sélectionneur de la Seleção, a lui aussi expliqué dans une interview accordée à Globoesporte, que le numéro 10 parisien était bien dans la capitale française mais que la moindre petite chose prenait des proportions énormes. 

« Est-ce qu’il se sent bien à Paris ? Oui. Il y a des situations qui sont normales en raison d’une adaptation après un transfert. Ça demande du temps. Tout ce qui le concerne prend de grandes proportions comme cette dernière polémique (sifflets du Parc contre Dijon), a expliqué le coach auriverde dans un long entretien à Globoesporte. Il a tout fait et il est allé tirer le penalty parce que c’est lui qui avait été désigné par son entraîneur. Personne ne tire un penalty comme il le veut. Dans les grands clubs, l’entraîneur détermine la hiérarchie, fait les convocations, décide des changements et dit qui tire les coups de pied arrêtés. Il est passé pour quelqu’un d’égoïste pour quelque chose qui avait été défini. Cela a été très injuste. Quand il réclame une meilleure protection aux arbitres, il a tort. Ce n’est pas à lui d’aller se plaindre de l’arbitrage ou des adversaires. Pour moi, c’est ce point qui doit être corrigé chez lui. Mais ce qu’il s’est passé a été très injuste pour Neymar. »

À propos Antoine Grasland

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée