Darmanin : “Il n’y a eu aucune faveur fiscale pour Neymar”

Le livre du collectif Paris United, “Révélation d’une révolution”, a fait grand bruit sur les réseaux sociaux mais aussi dans le monde des médias.

Parmi les scoops révélés, le ministre de l’Action et des Comptes publics aurait été sollicité l’été dernier par Nasser Al-Khelaïfi, lui demandant de faciliter le transfert du brésilien Neymar. Ainsi, des négociations auraient alors été menées au sujet des taxes françaises, pour que Paris puisse rester dans les clous du fair-play financier. Face à cette information, Gerard Darmanin a tenu à la démentir sur le plateau de BFM TV.

 “Il n’y a eu aucune espèce de faveur fiscale. Tout s’est fait dans le cadre des lois fiscales de la République. Il vaut mieux que Monsieur Neymar paye ses impôts en France plutôt qu’il aille jouer ailleurs dans un autre pays. Monsieur Neymar paye ce qu’il doit payer”

À propos Jonathan Bensadoun

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée