Ennjimi sur l’arbitrage : « Si c’est le huitième de finale le plus important, on met ce qu’il y a de plus lourd »

Antero Henrique, le directeur sportif du PSG, a tapé du poing sur la table dans un entretien accordé à l’Équipe où il réclame un “arbitrage exceptionnel” (lire ici) lors du 8e de finale retour contre le Real Madrid, mardi (20h45). Saïd Ennjimi, ancien arbitre international, revient sur le contexte du match aller et espère que les décisions en défaveur du PSG seront compensées au retour.

« Sur ce match (aller, 3-1), ça méritait autre chose. Encore plus avec le précédent du Barça. Ça aurait été plus opportun de désigner un arbitre plus expérimenté (aucun match de tournoi international), qui peut faire abstraction du fait qu’il officie chez le Real, explique Ennjimi dans les colonnes de l’Équipe. Si c’est le huitième de finale le plus important, on met ce qu’il y a de plus lourd. M. Rocchi est encore dans une phase où il doit faire ses preuves. Il a déjà eu pas mal de difficultés en Italie. À Madrid, on l’a senti en difficulté, il a subi la pression du Real, il a manqué de recul à certains moments. Les décisions n’étaient pas scandaleuses, mais en défaveur du PSG. Il faudrait que ça se rééquilibre au retour. Si ça se reproduit, ça sera compliqué… »

Pour rappel, l’arbitre du match retour a été désigné et c’est monsieur Félix Brych qui sera au sifflet pour cette rencontre. Il a notamment dirigé la dernière finale de Ligue des champions entre la Juventus et le Real Madrid (1-4).

À propos Antoine Grasland

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée