PSG / Metz : les notes

Ce samedi, au Parc des Princes, il ne s’agissait pas d’oublier l’élimination face au Real Madrid, ni même de passer à autre chose, mais d’accomplir ce que l’on attend du PSG. 5-0 face à la lanterne rouge Metz, les joueurs lancés par Unai Emery ont répondu présent, malgré une période de flottement jusqu’au break parisien.

S’il a été mis en difficulté sur une frappe de Dossevi (11e) sur la barre, Areola a passé un match tranquille. Bien aidé par une charnière centrale solide. Meunier a montré un engagement permanent et a crée le danger sur son flanc droit (buteur dès la 5e minute). Berchiche avait cette volonté, mais avec une réussite bien inférieure. Dans l’entre-jeu, Diarra a justé géré. Sans dépassement de fonction. A son côté, Verratti a éclairé le jeu, parfois en mode quaterback. Deux passes décisives ont valorisé le match de l’Italien. Meneur de jeu, Draxler a montré sa facilité technique. Tout comme Di Maria, mais avec un manque d’efficacité face au but. Remarque que l’on fera également pour Mbappé, même si la pointe parisienne du jour a marqué. Enfin, le parisien qui s’est le plus signalé, c’est Nkunku. Le Titi a marqué trois fois (une réalisation refusée pour un hors jeu inexistant) et empoisonné de faibles Grenats.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée