Relaño

Relaño : “On ne bat pas le Real Madrid avec des fumigènes mais avec du jeu”

A Madrid, on n’aime pas beaucoup qu’à Paris on montre les crocs et que l’on crée atour du match un environnement hostile, voire incontrôlable. Alfredo Relaño, directeur du journal AS, exprime ce sentiment.

“Cet appel du PSG peut produire ce qu’il a de plus regrettable dans le football : une réunion de décérébrés qui font de leurs couleurs une cause qui peut avoir des conséquences catastrophiques. Il y a quelque chose de sulfureux dans l’approche du match par le club parisien. Ce que le bon Emery a repris en disant que “Madrid ne savait pas ce qu’il allait affronter à Paris”. Le Real a affronté tant de choses… Parce que le battre, c’est comme recevoir une médaille, que ce soit à Altabix, San Mamés, Belgrade ou Milan. On ne bat pas le Real Madrid avec des fumigènes mais avec du jeu. Zidane est certainement plus préoccupé par Rabiot, Di María, le jeune Mbappé ou le fier Cavani.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters