psg

Revue de presse PSG : Estac, Real Madrid, Boulogne, Lasmar, fracture…

Vu et lu dans la presse écrite au sujet du PSG ce samedi 3 mars 2018.

“C’est à 9 heures ce matin (13 heures en France) que Neymar va être opéré. Après cette intervention, il doit normalement quitter l’hôpital demain matin. Il devrait ensuite porter une botte amovible pendant quinze jours au moins, pour favoriser la cicatrisation avant de débuter, sous 45 jours, la rééducation puis la réathlétisation. “L’absence de deux mois et demi à trois mois indiquée par le médecin brésilien, c’est la fourchette haute, avance Christophe Cermolacce. Mais certains sportifs peuvent reprendre plus vite”, peut-on lire dans Le Parisien qui s’intéresse à la facture. “Qui va le payer pendant son arrêt de travail ? Il percevra de la part de la Sécu une indemnité. Soit une enveloppe d’environ 15000 € si l’arrêt de travail s’étire effectivement jusqu’à la fin mai. Mais cette somme ne sera de toute façon qu’une goutte d’eau. Le PSG a en effet l’obligation de verser le complément intégral du salaire (environ 3 M€ brut par mois). Paris ne souscrit pas d’assurance susceptible de couvrir les salaires.”

“Les organismes parisiens grincent au sortir de deux clasicos éprouvants, écrit le quotidien francilien avant le match à Troyes. La blessure de Neymar et les alertes connues par Areola, Marquinhos et Mbappé incitent à la plus grande prudence. Sur cette ligne de conduite, Emery a laissé au repos Pastore, Verratti et CavaniLa gestion profite aux jeunes joueurs. Nkunku devrait être titulaire. Rimane, Callegari et Timothy Weah sont aussi dans le groupe.”

“Le PSG se présente à Troyes sans une poignée de cadres, constate L’Equipe. Paris entend prendre un minimum de risques d’enregistrer des blessés supplémentaires. Le onze de départ sera inédit et expérimental. […] À J-3, huit postes sur onze semblent ne pas faire de doute (Areola, Alves, Marquinhos, Verratti, Rabiot, Mbappe, Cavani et Di Maria). Six joueurs restent en balance pour les postes de latéral gauche, de défenseur central et de sentinelle.” Et le journal sportif donne l’avantage dans son comparatif à Thiago Silva, Lassana Diarra et Layvin Kurzawa.

“Pour renverser le Real, le PSG est prêt à tout, souligne Arnaud Hermant. Et ses ultras aussi. Il a été décidé qu’un certain nombre de membres du CUP prendraient place en tribune Boulogne. Histoire de recréer un autre kop, comme avant 2010. Actuellement, il existe bien une poche d’ultras, émanant du Block Parisii, dans ce virage, mais leur nombre est limité et ils peinent à fédérer. Si l’expérience devait être concluante, peut-être qu’à l’avenir le CUP s’installerait aussi à Boulogne. Reste à savoir comment réagiraient les pouvoirs publics, peu favorables à la reconstitution de kops.”

Enfin, il est question du médecin de la Seleçao Rodrigo Lasmar : “En parlant de fracture à son arrivée au Brésil jeudi, le docteur a délibérément travesti la vérité sur la blessure de Neymar et tendu l’état-major du PSG. La star n’a pas le pied fracturé, selon le club parisien. “La communication de Lasmar est scandaleuse, s’emporte un bon connaisseur du dossier. Il a attendu d’être au Brésil pour parler et planter le PSG, qui lui a fait confiance. Neymar souffre d’une fissure sans déplacement et incomplète, c’est-à-dire qu’une partie de l’os n’est pas fissurée. Et ce Lasmar n’est pas un ponte de la chirurgie, comme peuvent l’être Saillant ou Rolland.” […] Le médecin brésilien peut avoir agi ainsi notamment pour protéger l’attaquant. S’il revient plus vite que les deux mois et demi ou trois mois annoncés par Lasmar, Neymar et ceux qui l’ont soigné pourront se targuer d’avoir raccourci les délais.”

“La réception du PSG n’est jamais anodine, juge L’Est Eclair. 260 stadiers, soit une centaine de plus qu’à l’accoutumée, seront chargés de la bonne organisation et de la sécurité de ce Troyes–PSG. […] Pour la première fois de la saison, le Paris SG évoluera sans Neymar, Cavani ni Mbappé. Une aubaine à saisir.”

“En déplacement à Troyes, les Parisiens n’auront qu’un seul réel objectif : éviter de se blesser à trois jours d’un choc capital contre le Real Madrid en Ligue des champions, résume Le Figaro. A  voir quels arrières centraux seront alignés ce samedi : avec Marquinhos (cuisse) absent et toujours incertain pour le Real, faut-il aligner Thiago Silva et Presnel Kimpembe, prendre le risque de les faire jouer trois fois d’affilée (OM, Troyes et Madrid) ? Ce serait la passe de quatre pour Thiago Silva, titulaire en L1 contre l’OM.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée