REVUE DE PRESSE PSG

Revue de presse PSG : positionnement Mbappé en Bleu, Pastore, Di Maria…

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce dimanche 25 mars 2018.

L’Equipe fait un point sur le positionnement de Kylian Mbappé dans le 4-4-2 de Didier Deschamps. “La défaite contre la Colombie a aussi levé un lièvre tactique : avec Kylian Mbappé à droite, le 4-4-2 est-il viable au plus haut niveau ? […] Avant de  pas assez défendre et de favoriser le déséquilibre global, les Bleus les plus offensifs ont commencé par moins bien attaquer. Lemar a multiplié les touches de balle, Mbappé a cherché des solution moins simples. Giroud a eu du mal à se présenter. Griezmann a doucement disparu. […] Sissoko-Mbappé deux profils si différents. La manière dont les Bleus ont été renversés rappelle deux évidences. 1. Dans une Coupe du monde, une équipe est rarement définie par son talent offensif. 2. Seuls les efforts défensifs des attaquants pourront faire survivre le 4-4-2 au-delà du premier tour, avec des joueurs de ce profil. Ce que remet en cause France – Colombie, ce n’est pas le 4-4-2, mais le profil des joueurs qui le composent. Car si Didier Deschamps était bien passé en 4-4-2 (ou 4-2-3-1) pendant l’Euro 2016, à la mi-temps du huitième de finale face à l’Eire (2-1), c’était aussi parce que son ailier droit s’appelait Moussa Sissoko. Or, Sissoko et Mbappé n’ont pas exactement le même profil : l’un pouvait être un troisième milieu et n’était jamais pris en défaut dans ses replis et ses compensations, quand l’autre est presque un troisième attaquant, attiré par l’axe, et peu habitué au travail défensif dans un 4-3-3 parisien trop dominant en L 1. On ne peut pas tout avoir ? Dans une Coupe du monde, c’est un peu l’idée, si.”

Le quotidien sportif revient également sur les déclarations de Javier Pastore sur la radio espagnole Onda Cero. “Titularisé à seulement neuf reprises en Ligue 1 et proche d’un départ cet été, Javier Pastore s’attend visiblement à quitter le PSG. Interrogé, l’Argentin, arrivé en France en 2011, a déclaré : “Mon cycle se termine à Paris et je suis en train de le comprendre. Il me reste un an de contrat et je ne c’est pas comment cela va se terminer.  Mais je suis concentré pour finir la saison de la meilleure des manières et pour gagner tous les trophées possibles.” Egalement interrogé sur l’avenir de Neymar, Pastore (28 ans) ne croit pas en un départ de son coéquipier Brésilien. “Sa blessure a été un coup dur, mais il reviendra du mieux possible. Je ne pense pas qu’il va partir.”

L’Equipe revient aussi sur les déclarations d’Angel Di Maria sur l’avenir du PSG.”Quelques heures après Thomas Meunier, qui a annoncé vendredi que “beaucoup de chose [allaient] changer dont le coach (Unai Emery)”, Angel Di Maria s’est lui aussi exprimé sur l’avenir du PSG. L’international argentin, rentré blessé (cuisse) hier à Paris, a expliqué au quotidien Olé qu’il y aurait “de grands changements la saison prochaine.”

De son côté, le Parisien fait un point sur l’Equipe de France et s’interroge sur le patron de cette équipe. Il évoque la jeunesse de cette sélection. “Jeune et jolie, l’équipe de France n’affiche pas de moelle lors de la gestion des temps faible. Du banc Deschamps a stigmatisé de la “suffisance”, une remarque partagée par bon nombre de supporters devant leur télé (4,7 millions de personnes). On soupçonne les Bleus de penser Ballon d’Or avant collectif, de palmarès avant d’avoir trouvé une équipe ce qui est pourtant la base et souvent un bon début pour se forger tout le reste. Les deux plus gros salaires des Tricolores, Mbappé (titulaire vendredi) et Pogba (remplaçant), on le droit de se reconnaître. Voilà deux joueurs hors normes, fantastiques, qui ne possèdent pas toujours une attitude de coéquipier modèle.”

 

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée