Salomon

Salomon espère pour Kurzawa que la non-sélection agira comme un électrochoc

Bruno Salomon, journaliste France Bleu Paris, revient sur l’absence de Layvin Kurzawa dans la liste des 24 Bleus pour les matches amicaux contre la Colombie (23 mars) et la Russie (27 mars). Un camouflet qui doit agir comme un électrochoc pour le latéral du PSG.

“La sentence en général pour un joueur, c’est la sélection. Là, Didier Deschamps a préféré appeler Lucas Digne, qui ne joue quasiment pas à Barcelone, que Layvin Kurzawa… ça veut dire que ça ne va pas… Depuis qu’il a été victime en septembre d’un chantage à cause d’une vidéo où il a des mots fleuris contre le sélectionneur, on sent un spleen chez Kurzawa. Il a perdu une partie de son football. Je ne vous dis pas que c’était le meilleur latéral gauche du monde, mais là quand même c’est la dégringolade. Il ne fait aucun doute que le PSG va lui proposer un départ cet été pour lui trouver un remplaçant. J’aimerais pour lui – ce n’est pas un mauvais garçon – que cette non sélection soit enfin un électrochoc pour lui. Il est temps qu’il se réveille. Il a vu le train de la Ligue des champions passer, et comme c’est parti il va avoir un mois de vacances complet…”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée