Marquinhos : « Neymar est un de ces joueurs qui nous met des étoiles dans les yeux »

C’est une habitude tous les mois. Marquinhos, défenseur du Paris Saint-Germain, tient une chronique sur le site Goal.com. Pour le mois d’avril, le Brésilien a choisi de dresser le portrait de ses coéquipiers. D’Alphonse Areola à Edinson Cavani en passant par Neymar ou encore son “idole” Thiago Silva, le vice-capitaine raconte ses partenaires. Extraits choisis.

Pour commencer, Marquinhos évoque les deux gardiens Rouge et Bleu. Alphonse Areola qu’il considère comme « un monstre par rapport à sa taille », avant de poursuivre : « Il apporte de l’impact physique, dans le vestiaire, sur le terrain. C’est une super personne, très calme, très simple. On ne le voit pas beaucoup parler, être sur le devant de la scène mais il sait s’imposer en temps voulu. J’ai une très bonne relation avec lui parce qu’on est tous les deux très calmes. » Le défenseur souligne l’importance de Kevin Trapp dans le vestiaire qui selon ses dires est « l’Allemand le plus Brésilien du monde ». « C’est vraiment un ami. Il vient souvent chez moi, on rigole bien et il est surtout beau gosse (rires)…. Dans le vestiaire il est actif, il aime bien parler, aller vers les autres. Il met une bonne ambiance », raconte-t-il.

Ensuite, le Brésilien parle de deux de ses compatriotes, deux tauliers du vestiaire parisien : Daniel Alves et Thiago Silva. Avec le latéral droit, Marquinhos a « une relation spéciale ». Il s’en explique : « C’est un super mec, il a une énergie folle : le matin, l’après-midi, le soir. Il a un maximum d’énergie que ce soit dans le vestiaire ou sur le terrain. On joue souvent ensemble sur le côté droit, ça m’apporte beaucoup, je profite de son expérience que ce soit au PSG ou en sélection nationale. » Marquinhos confie également son admiration d’évoluer aux côtés de Thiago Silva : « Avant c’était mon idole, maintenant c’est mon idole, ami et coéquipier. Ça fait des années qu’on est ensemble et j’ai beaucoup appris de lui. Je l’admire beaucoup. En tant que capitaine, il dit ce qu’il a à dire sur le terrain. Il est calme mais quand il s’énerve, il s’énerve vraiment ! C’est un vrai capitaine », juge-t-il.

C’est au tour d’Adrien Rabiot de recevoir les louanges de Marquinhos. Le défenseur considère le milieu de terrain comme son « double ». « C’est un très bon ami que j’ai dans le vestiaire. On a vécu les mêmes choses. On a vécu de bons moments, des plus durs, des périodes où on jouait moins, où on jouait plus… Notre carrière progresse ensemble. C’est quelqu’un qui est important pour le club, l’institution. » Giovani Lo Celso est lui aussi encensé par l’ancien joueur de la Roma : « Le PSG a vu son potentiel. Il a vraiment beaucoup travaillé grâce notamment aux autres Argentins du groupe qui lui ont permis de bien s’intégrer. Maintenant vous savez ce que c’est Giovani Lo Celso : un très très grand joueur qui a beaucoup de belles choses qui l’attendent. Il est bon à plusieurs postes. Il a toujours le bon état d’esprit sur le terrain. En dehors, il est tranquille mais il aime bien rigoler aussi. Il est dans l’ambiance sud-américaine. » Evidemment, celui qui a joué 20 matches de Ligue 1 cette saison ne pouvait pas parler du « tacticien », Thiago Motta. Un joueur qu’il admire beaucoup : « Quand on voit tout ce qu’il a gagné avec ses différents clubs, ce qu’il a fait dans le foot… Les gens ne le voient pas beaucoup mais c’est quelqu’un qui organise un autre jeu sur le terrain, qui a la capacité de faire jouer ses coéquipiers sur une ou deux touches de balle. Il nous fait progresser et c’est une bonne sécurité pour nous, derrière, d’avoir quelqu’un qui sache maitriser autant le jeu. » Marquinhos rend également hommage à Marco Verratti : « C’est un joueur de classe mondiale. C’est l’un de ceux qui m’a le plus impressionné quand je suis arrivé à Paris et aujourd’hui encore. Même très jeune il faisait de très belles choses déjà. C’est aussi une personne pure, un très bon ami. »

Enfin, c’est au tour de la MCN de se dévoiler un peu plus au travers des yeux de Marquinhos. Le défenseur évoque d’abord Kylian Mbappé : « C’est notre pépite à nous ! C’est un joueur qui a tellement de talent, de qualités ! Il le sait mais il sait rester humble. Il a un très bon état d’esprit. Il est posé, calme et travailleur. Il est très famille aussi. J’aime bien sa façon d’être et de vivre. S’il reste comme ça, et qu’il écoute les gens plus expérimentés, il va faire de belles choses avec Paris et la sélection française. » Pour Edinson Cavani, le natif de, São Paulo évoque sa mentalité : « Notre matador ! Vous connaissez sa mentalité sur le terrain. C’est un Uruguayen et on les affronte beaucoup avec la Seleçao. On les connaît bien. C’est quelqu’un qui travaille beaucoup, qui se donne à fond. Il fait toujours le maximum pour ses coéquipiers. Il est arrivé presque en même temps que moi à Paris. Je suis bien proche de lui, on se parle souvent. » Forcément, le joueur de la Seleção raconte son ami, Neymar Jr : « L’un des meilleurs joueurs du monde. Je l’admire énormément, comme joueur et comme personne. C’est un de ces joueurs qui, quand il fait ses actions extraordinaires, nous met des étoiles dans les yeux. Il fait jouer ses coéquipiers, il prend ses responsabilités sur le terrain et il sait comme s’y prendre. Il est beaucoup critiqué mais même comme ça, il arrive à bien gérer avec sa personnalité, sa force mentale. Il ne va pas se priver de prendre le ballon pour faire mal à l’adversaire, à marquer des buts. Dans peu de temps, il sera le meilleur du monde. »

Dans cette chronique, le défenseur rend aussi  hommage à son entraîneur, Unai Emery : « Depuis son arrivée il m’a beaucoup fait confiance. ll m’a fait basculer dans un autre niveau de football. Il sait de quoi je suis capable, comment je travaille, comment je suis…Il m’a tout le temps parlé, m’a donné toute sa confiance. Même dans les moments difficiles, il a su me laisser tranquille tout en me disant ce qu’il fallait que j’améliore. »

À propos Antoine Grasland

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée