Paganelli : « Quand le PSG s’est fait sortir en Ligue des champions, c’était sans être surclassé »

Le Paris Saint-Germain a brillamment remporté la Coupe de la Ligue contre l’AS Monaco, samedi (3-0). Une victoire qui atténue un peu la déception du revers en Ligue des champions face au Real Madrid. Le célèbre homme de terrain de Canal+, Laurent Paganelli a évoqué le club de la capitale dans une interview accordée au Parisien.

« Ce sont des grands joueurs mais, parfois, j’ai l’impression qu’on les abandonne à leur seul talent sans leur donner des repères. A chaque fois que le PSG s’est fait sortir en Ligue des champions, c’était sans être surclassé sur les deux matchs mais parce qu’il a manqué une forme de soutien général. Tout ne doit pas dépendre du seul talent individuel. Tu as beau prendre le plus bel œil du monde, la plus belle oreille, les plus belles lèvres, cela ne fait pas le plus beau visage du monde. Quand j’ai débuté, j’étais un surdoué mais on m’a laissé grandir sans me prévenir de quelques dangers et je l’ai payé. À une échelle différente, le PSG, c’est un peu ça. »

Dans cet entretien l’ancien joueur de Saint-Étienne ou encore Toulon a également évoqué Kylian Mbappé. Pour lui, il faut laisser au jeune attaquant parisien le temps de grandir. 

« J’ai deux images de lui que je garde en mémoire. Quand Thiago Silva l’avait découpé en finale de la Coupe de la Ligue avec Monaco. Et, cette saison, quand le Lyonnais Anthony Lopes l’a explosé dans un choc. Les deux fois, le petit n’a pas vu venir le coup. Ça veut juste dire qu’il a besoin de ressentir encore plein de choses. Il ne faut pas aller trop vite avec lui. Sérieux, il n’y a que moi qui me rappelle qu’il est encore en apprentissage, le gamin ? On s’en fiche du prix de son transfert ! Il ne sera un vrai joueur que dans trois ans. »

À propos Antoine Grasland

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée