PSG

Revue de presse PSG : Guingamp, Thiago Silva, Meunier, CUP, blessés, notes

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce lundi 30 avril 2018.

“Aller tenter l’impossible, aller créer l’exploit, c’est ce qu’on voudrait”, avait posé Antoine Kombouaré avant la rencontre PSG-Guingamp. Ce ne fut pas loin d’être fait : En Avant a mené 2-0 au Parc des Princes, où Paris n’a plus perdu depuis le 20 mars 2016 (40 matchs) et où il a remporté ses 17 matchs de championnat cette saison, avant de voir les champions de France revenir au score et arracher le nul (2-2)”, résume Le Télégramme.

Le PSG “a été neutralisé à domicile par Guingamp, explique Ouest France. Alors que les Parisiens ont été l’auteur d’une très faible première période, les hommes d’Antoine Kombouaré en ont profité pour ouvrir le score avant la pause. Revenu avec de meilleures intentions des vestiaires, Paris n’a pas été assez efficace et Guingamp a même fait le break. Mais Edinson Cavani s’est offert un doublé pour permettre aux Parisiens de garder leur invincibilité à domicile.”

“L’affiche s’annonçait fade, mais avec le PSG, il se passe décidément toujours quelque chose, sur les terrains ou en coulisses, pour le pire ou pour le meilleur, écrit L’Equipe. Pendant une heure, Paris a donc laissé le terrain à d’épatants Guingampais. […] Conscient qu’il fallait créer un électrochoc, Emery attendait le retour des vestiaires pour vite faire ses trois changements (Pastore, Meunier, Nkunku). L’effet n’allait pas être immédiat. […] Dans les cordes, les Parisiens allaient enfin se réveiller sur un penalty généreusement accordé. Le début de la furia parisienne et d’une héroïque résistance bretonne. Guingamp allait finir par céder sur un centre de Meunier, repris d’une tête rageuse par Cavani (2-2, 82e). […] En L1, cela faisait bien longtemps que l’on n’avait pas vu une équipe trimbaler autant le PSG.”

Le journal sportif rapporte également cette phrase de Kylian Mbappé, au sujet d’Unai Emery, lors de l’émission “Au tableau”, diffusée prochainement sur C8 : “Contrairement à ce qu’on peut dire, c’est une très bonne personne.”

Les notes de L’Equipe : Areola 5 / Dani Alves 4 / Thiago Silva 6 / Kimpembe 5 / Kurzawa 4 / Lo Celso 5 / Thiago Motta 3 / Draxler 3 / Mbappé 4 / Cavani 7 / Di Maria 3

Les notes du Parisien : Areola 5 / Dani Alves 4 / Thiago Silva 6 / Kimpembe 5 / Kurzawa 4 / Lo Celso 4 / Thiago Motta 3,5 / Draxler 3 / Mbappé 6 / Cavani 6 / Di Maria 4

“Paris évite le ridicule”, juge Le Parisien. “Paris s’est offert une mini-remontada. Mais il flottait comme un air de vacances dans le camp parisien. […] Impossible de ne pas faire le lien, aussi, avec l’officialisation du départ d’Unai Emery. […] Thiago Silva, un des rares Parisiens à la hauteur hier, avait sûrement rêvé une manière un peu plus emballante de fêter son record de capitanats. Pour sa 221e avec le brassard, il a passé la majeure partie de son match à subir les assauts bretons. Ses dernières prestations, indexées sur une année de bonne facture, font qu’il s’avance vers la saison prochaine avec la possibilité de conserver sa place en charnière centrale. En contrat avec le PSG jusqu’en 2020, il pourrait y terminer sa carrière à 35 ans.”

“Ça ne s’arrange pas entre Thomas Meunier et le CUP, remarque le quotidien francilien. Son tort ? Avoir aimé les photos d’un tifo marseillais. […] Le CUP semble prendre la chose à cœur. Meunier pouvait ainsi se sentir visé par le message « Respectez l’institution PSG ou cassez-vous » déployé en début de match en tribune Auteuil. Lors de son entrée en jeu, il s’est donné à fond, et a même offert la passe décisive de l’égalisation à Cavani. Au coup de sifflet final, le Belge a peut-être remis une pièce dans la machine, en se présentant avec ses coéquipiers devant le CUP pour saluer les supporters… vêtu du maillot de Guingamp qu’il venait d’échanger avec Diallo.”

“Le PSG s’attend à voir Neymar au camp des Loges « dans les prochains jours », lit-on encore. Adrien Rabiot souffre d’un genou suite à un coup reçu à Caen. Il doit être de retour pour la finale de la Coupe de France, le 8 mai. Julian Draxler souffre de douleurs à un mollet. Pour Angel Di Maria, remplacé lui aussi, il s’agit de douleurs musculaires, sans gravité a priori.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée