PSG

Revue de presse PSG : Mbappé, Tebas, Bernard Mendy…

Vu et lu au sujet du PSG ce vendredi 15 juin 2018 dans la presse hexagonale.

C’est le “Little big boss” selon Le Parisien. En plus d’une présence désormais bien affirmée sur le terrain, Kylian Mbappé cherche désormais à faire grandir son influence en coulisses. Il ne porte pas le brassard de capitaine et ne négocie pas les primes avec Noël Le Graët, mais il n’est pas dit qu’il attende longtemps pour fouler ce grand monde de plain-pied. En 2020 ou 2024, il deviendra le patron des Bleus, leur leader, leur baromètre et la personne qui les incarne le mieux. […] Il y a aussi ce qu’il dit, lui qui mélange spontanéité et réflexion dans son verbe. […] Le pouvoir est une conquête.”

Kylian Mbappé est à la Une de L’Equipe. Il accorde au journal sportif un long entretien. “À Monaco, on te demande de t’épanouir, de progresser, de faire de bonnes performances. À Paris, il ne faut plus que tu t’épanouisses, il faut gagner ! Tu as des objectifs : il faut tout gagner au niveau national, il faut aller le plus loin possible en Ligue des champions… Il faut la gagner ? Oui, il faut la gagner. Mais quand tu tombes sur le Real en huitièmes, ça bouleverse tes plans (sourire) ! […] À Paris, tu ne marques pas contre Amiens ou je ne sais pas qui, il y a mort d’homme tout de suite, il y a un problème. […] Mon bilan au PSG ? Si tu ne veux pas être critiqué, tu ne signes pas dans un grand club. On parle de nous tous les jours, et on ne peut pas dire tous les jours que le PSG est merveilleux, extraordinaire. Quand ça ne va pas, il faut le dire aussi. Après, cette saison, elle est satisfaisante. Bien sûr, on peut faire mieux au niveau européen, que ce soit au niveau personnel ou collectif. Mais j’ai gagné des titres, j’ai impacté sur ces titres et j’ai de bonnes statistiques, sachant que j’ai les deux monstres à côté. C’était une première saison encourageante. Mais c’est sûr qu’il faudra faire mieux la saison prochaine.”

“Depuis des mois, il est le principal accusateur, Javier Tebas n’a pas du tout apprécié la décision de ne pas sanctionner le PSG, observe Etienne Moatti. “Nous devons étudier la décision de l’UEFA de façon plus détaillée mais, au premier abord, je dirais qu’ils nous mènent en bateau, s’agace le patron de la Liga. Ceci montre que le fair-play financier est mort car il est sans valeur. Nous allons nous adresser aux autorités compétentes en Europe et en Suisse en dénonçant le fair-play financier dans son intégralité.” Le 22 août, Tebas avait écrit à la confédération européenne, dossier à l’appui, pour dénoncer le PSG. Quelques jours plus tard, l’UEFA ouvrait une enquête formelle.”

“Olivier Echouafni, futur entraîneur de l’équipe féminine du PSG, devrait bientôt être épaulé par Bernard Mendy, ajoute Arnaud Hermant dans le quotidien. Des négociations se déroulent actuellement en ce sens.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters