Mbappé

Mbappé : “J’ai mis quelques mots dans les poches de Kanté pour bien lui faire passer le message de venir au PSG”

Lors d’une interview accordée à France Football qui paraîtra ce mardi 24 juillet, Kylian Mbappé est revenu sur de nombreux sujets tels que ses ambitions avant la Coupe du Monde, sa blessure avant la demi-finale du Mondial face à la Belgique, sa relation avec Didier Deschamps ou encore son rôle afin de convaincre N’Golo Kanté de rejoindre le Paris Saint-Germain. En voici quelques extraits. Ainsi il évoque tout d’abord sa conviction de remporter le Trophée de la Coupe du Monde de Football avant le début de la compétition internationale. “Le sacre ? Il faut être honnête, cela faisait quelque temps que je m’étais fait à cette idée. Moi, depuis le début j’étais convaincu que l’on avait tout pour aller au bout. Je l’avais dit même avant bien l’entame du tournoi et certains prennaient ça pour de l’arrogance alors que c’était juste de la confiance. J’étais venu pour la coupe et je repars avec. Je m’étais programmé pour gagner.”

Interrogé sur sa blessure aux vertèbres avant la demi-finale contre la Belgique, l’attaquant phare des Bleus a expliqué qu’il a fait preuve d’un certain contrôle de sa communication avec toute l’équipe de France. L’essentiel, en fait, était de ne surtout pas alerter nos adversaires car ils auraient pu en profiter pour m’attaquer sur cette zone sensible. C’est pourquoi avec le staff et les joueurs on a tout caché. Même pour la finale.” Par la suite, le natif de Bondy révèle le surprenant désir du Président de la République Française, Emmanuel Macron, de le voir évoluer sous les couleurs de l’Olympique de Marseille. Demande qu’il a bien évidemment refusé. “Il a même réussi à placer qu’il faudrait que j’aille jouer un jour à Marseille. Je lui ai répondu que c’était irréalisable !” Il explique également la relation spéciale qu’il entretenait avec son sélectionneur, Didier Deschamps. On a été voisins pendant toute la compétition. On était à cinq mètres l’un de l’autre. Donc, c’est moi qui prenais. J’y ai eu le droit à tous les matchs. Mais il sait bien qu’il peut taper sur moi. J’encaisse bien.”

Il n’hésite pas à aborder les rapports futurs avec Neymar et reconnait avoir même reçu un message de sa part après chacune de ses rencontres disputées. “Pas grand chose ne va changer au niveau de notre collaboration et de notre cohabitation. Les choses sont claires entre nous.” Il continue l’entretien en évoquant les principaux joueurs pouvant prétendre au Ballon d’Or cette année. Neymar, Cristiano Ronaldo, Luka Modrić et Raphaël Varane figurent notamment parmi sa liste de prétendants. Avant de bien évidemment s’ajouter lui même à cette liste d’heureux élus. “Pour compléter, je pense que je me mettrais aussi.”

Il conclut l’interview en avouant jouer même un rôle dans les futures arrivées au Paris Saint-Germain. Un futur directeur sportif en perspective ? “C’est vrai que Nasser Al-Khelaïfi m’a consulté. Et je lui ai redit que Kanté ferait du bien à notre équipe. J’en ai parlé à N’Golo pendant la Coupe du Monde mais sans abuser car je sais ce que c’est quand on vous lave le cerveau avec les transferts… À la fin, je lui ai juste mis quelques mots dans ses poches, qu’il a dû découvrir une fois rentré chez lui, pour bien faire passer le message.”

À propos Matthieu Hanisch