MCN

Combien vaut le “Nation Branding” entre le PSG et le Qatar ?

Vendredi, dans le cadre des Football Leaks menés par un consortium de journaux européens, Mediapart accusait le Paris Saint-Germain de “dopage financier” avec le consentement de l’UEFA. Le contrat qui court jusqu’en 2019 avec Qatar Tourism Authority (QTA) étant encore pointé du doigt. Un contrat de 215 M€ par an, valorisé à 100M€ en 2014 par l’UEFA dans l’analyse des comptes parisiens, mais qui en fait ne valait que 123.000 euros/an ou 2,8 millions d’euros/an selon deux cabinets d’audit missionnés par l’instance européenne. Des montants qui paraissent incroyablement faibles mais cités en référence par Mediapart.

“Le contrat avec QTA, ce n’est pas un contrat de sponsoring, c’est un contrat de “nation branding” pour assurer la promotion et la notoriété du Qatar, corrigeait ce samedi dans Le Parisien le secrétaire général du PSG, Victoriano MeleroIl fait en sorte que lorsqu’on parle du PSG, on l’associe au Qatar. Et c’est clairement le cas. […] Ce qui est étonnant, c’est que l’UEFA considère que sa valeur est de 100M€ en 2014 et qu’elle revient nous voir pour la remettre en cause alors qu’on a acheté depuis Neymar et Mbappé. Ce qui a encore plus valorisé l’image du Qatar.”

VisitQatar

#VisitQatar au Parc des Princes…  Un élément publicitaire – crée par  la société 3D Sport Signs – qui  colle au contrat qui unit le Paris Saint-Germain à  Qatar Tourism Authority,

Le “nation branding” (image de marque nationale) est une initiative promouvant une identité nationale visant à renforcer “l’attractivité d’un pays vis-à-vis des touristes, des investisseurs, ainsi que son influence culturelle et politique”. Le PSG est-il bien associé au Qatar ? Le club fait-il la promotion touristique du pays ? Subodorant ce qui allait advenir Canal Supporters a le lundi 8 octobre 2018 réalisé un micro-trottoir pour évaluer l’impact public de l’association PSG-Qatar. Le voici :

L’idée, promouvoir la destination Qatar à travers la planète en surfant sur la notoriété et l’image de Paris et du PSG, semble fonctionner. D’ailleurs, les “haters” du PSG ne disent-ils pas QSG et non PSG pour parler du club francilien ?

Cette démarche est au final assez similaire à celle réalisées par les nations qui dépensent fastueusement dans l’organisation des Jeux Olympiques ou de la Coupe du monde. Ainsi la Russie aurait dépensé 11 milliards pour le Mondial 2018. Un cher “Nation Branding”.

QTA souhaite faire du Qatar une destination privilégiée et instaurer un tourisme de qualité et de référence. A l’horizon 2030, l’objectif  est de 7 millions de visiteurs annuels et 9,5 milliards de dollars de recettes touristiques. Le pays du Golfe entend bien développer son tourisme. Cela ne tombe pas du ciel, pour “doper” le PSG.

Le contrat liant le PSG au QTA ne valait-il que 123.000 euros/an ou 2,8 millions d’euros/an ? On peut largement douter de ces évaluations brandies comme des références.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée