Daniel Alves

Dani Alves : “Changer l’histoire européenne du PSG”

Six mois après sa grave blessure au genou en finale de Coupe de France contre les Herbiers (2-0), Dani Alves a retrouvé les terrains en remplaçant Thomas Meunier à la 70e minute lors du match du PSG contre Toulouse (1-0). Au micro de PSG TV, le latéral droit (35 ans)est revenu sur son retour à la compétition.

Je pense que c’est un jour inoubliable pour moi. J’ai passé beaucoup de temps loin des terrains, j’ai dû être patient et beaucoup travailler pour revenir aujourd’hui. J’ai encore beaucoup de travail à faire, mais je suis très heureux d’avoir pu revenir aujourd’hui et aider mes coéquipiers sur le terrain. Nous avons des objectifs élevés, nous savons ce que nous voulons accomplir, c’est très ambitieux mais nous voulons tout faire pour y parvenir.
L’international brésilien a  évoqué le match et expliqué que son équipe a voulu produire un beau football même si en face, l’équipe était très défensive. “Aujourd’hui, nous avons joué contre une équipe très défensive. Nous avons dû être vigilants sur les contres, mais nous avons voulu produire un bon football, nous avons essayé de créer du jeu et de marquer plus.

En zone presse, Dani Alves a expliqué qu’il était sûr que Neymar serait présent sur la pelouse contre Liverpool. “Je suis sûr que Neymar sera avec nous contre Liverpool parce qu’il sait que l’équipe à besoin de lui. Il sait que le club a besoin de lui. C’est un grand joueur. Pour moi, on a notre Messi en la personne de Neymar. À partir du moment où on commencera tous à comprendre la différence que Neymar peut apporter à notre équipe, je pense qu’on sera bien meilleurs collectivement. Quand il est sur le terrain, ça se voit énormément. Il faudra être à la hauteur de ce jour, du niveau de ce match. Ce sera dur mais nous sommes prêts. C’est une grande chance de changer l’histoire européenne du PSG. Cela fait longtemps que Paris attend, attend et attend encore… Il nous faut faire un grand résultat, nous n’avons pas le choix. […]“Ton problème est le mien et le mien est le tien”. C’est comme ça qu’on fait une grande équipe. Je ne sais pas comment on gagne les choses, mais comment on perd, oui, je le sais. En jouant de manière individuelle et tranquille, on ne gagne rien. Tu te donnes plus ou moins en L 1 et tu peux réussir à gagner. Mais en Ligue des champions, tu es dépassé, parce que les autres se battent comme des animaux et que même si toi, tu as la qualité, tu dois te battre, tu dois montrer pourquoi tu es là. C’est tout un processus. Le PSG est un club qui, historiquement, dans cette compétition, ne s’appuie pas sur grand-chose. Mais l’histoire dans le football est faite pour être changée.”

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée