cour

Granturco “ne doute pas que le PSG rappelle à l’UEFA” que le FPF “est légalement très critiquable”

En réaction aux publications de Mediapart vendredi qui accusaient le PSG de “dopage financier” couvert par l’UEFA, le club francilien a exprimé son souhait d’une réforme globale du fair-play financier, avec notamment une liberté d’investir qu’on trouve partout ailleurs, et dans les lois européennes. Thierry Granturco, avocat spécialisé dans le sport actif sur les réseaux sociaux, estime que c’est cette anomalie qui retient l’UEFA d’aller trop loin avec le PSG.

Granturco“Une plainte du PSG précipiterait réellement la fin du FPF ? Oui car il est légalement très critiquable. La cour de justice a établi que le foot est un marché avec des clubs entreprises et des joueurs salariés. Elle réclame donc que le foot applique les règles communes du monde économique. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui avec un certain nombre de règles contraignantes, commente l’avocat dans Le Parisien. Je ne doute pas que le PSG le rappelle à l’UEFA dans le cadre des prochaines négociations… C’est pour cela que l’UEFA ne peut pas être trop ferme avec un club comme Paris.”

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée