Naples / PSG, le niveau de l’effectif parisien, Verratti, la Ligue 1, son avenir… L’interview complète de Laurent Blanc dans la Gazzetta Dello Sport

Le Paris Saint-Germain est très attendu ce soir en Ligue des Champions face à Naples. Le club de la capitale doit absolument ramener un résultat positif d’Italie pour continuer d’espérer une qualification pour les 1/8e de finale de la compétition.
Interrogé par le quotidien La Gazzetta Dello Sport, l’ancien entraineur parisien Laurent Blanc s’attend à une rencontre serrée entre les deux formations et donne son avis sur l’évolution de son ancienne équipe.

Le match face à Naples:
Les différences entre Naples et le PSG :
 Ancelotti a réussi à améliorer une équipe qui jouait bien depuis quelques années. Naples maitrise parfaitement son jeu, du gardien de but jusqu’à Insigne et Mertens, qui sont les dangers numéro un de cette équipe. Paris aime dominer avec la possession du ballon mais quand ils sont obligés de souffrir, ils sont en difficulté !
La situation difficile du PSG dans son groupe :
Ce sera un match difficile, c’est un groupe compliqué avec Liverpool et Naples et il n’est pas anormal que le PSG soit dans une position inconfortable. 

La trop grande différence entre le PSG et les autres clubs de Ligue 1 :
Le PSG paie peut-être le fait de dominer trop facilement en Ligue 1. Quand cette équipes rencontre des adversaires de son niveau, elle peut avoir des ennuis. En Ligue des champions, chaque détail compte et tu dois être parfait du point de vue technique, physique et tactique !

Les joueurs parisiens :
La situation de Cavani :
Les qualités de Cavani ne sont pas à discuter. Il peut faire la différence même devant ses anciens supporters. Il est important que l’entraîneur le mette à l’aise. Il est clair qu’il n’a pas le même type de jeu que Mbappé et Neymar.
Est-ce qu’ils sont compatibles? Cela dépend seulement de la volonté des joueurs…
Le retour de Buffon : 
Gigi est toujours un grand professionnel ! C’est une chance de l’avoir pour l’équipe mais aussi pour l’évolution d’Areola.
Le niveau de Verratti :
 Il reste un joueur exceptionnel, mais ses blessures l’ont empêché de s’améliorer ses dernières années. Aussi je pense qu’il a besoin d’un joueur comme Thiago Motta pour l’épauler et pour qu’il s’améliore encore…

Le niveau de la Serie A :
Après les années 90, le football italien était dans un tunnel. Il est sur le point de repartir, sans renoncer à sa culture tactique, mais en y ajoutant une mentalité offensive et créative.
Mon avenir en Serie A ? Je suis très attaché à la Serie A et je suis prêt à écouter les propositions ambitieuses. J’aimerais revenir en Italie, c’est un pays que j’aime beaucoup !

À propos Jonathan Bensadoun

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée