Tuchel

Tuchel : “C’est important contre Liverpool que tous les joueurs soient à l’aise sur le terrain”

Ce mercredi (21h), le Paris Saint-Germain reçoit Liverpool au Parc des Princes pour le choc de la 5e journée de Champions League dans le groupe C. À cette occasion, Thomas Tuchel s’est présenté au Parc des Princes pour un point presse. Extraits choisis.

Quel onze?

Marquinhos en 6 ? Je ne peux pas le dire, c’est possible, il peut le faire. Je ne suis pas encore sûr. C’est important contre Liverpool que tous les joueurs soient à l’aise sur le terrain. Les décisions doivent être vite prises sur le terrain face à une équipe comme Liverpool. Neymar ? Il est fit, comme Kylian, pas de problèmes ils seront titulaires.

Le rendez-vous matinal du jour de match ?

A 11 heures, oui. Cela dépend. Des fois on fait des coups de pied arrêtés, des fois c’est de la vidéo, des fois ce sont des jeux pour se sentir bien, des fois ce sont des exercices tactiques avec le ballon…mais sans intensité, ça dure 20-25 minutes. Après les joueurs peuvent rentrer à la maison et aller directement au stade.

Ce qu’il faudra faire ?

Il faudra bien défendre face à Firmino, Mané et Salah. Ce n’est pas facile. C’est très évolutif chez eux. Leur structure a un peu changé en 442. Ce sera important de jouer offensif. Il faut penser à gagner et pas craindre de perdre. Faire les transitions vite, décider vite, trouver Neymar, Kylian dans les espaces dangereux… Plus de certitudes qu’à l’aller ? Oui, on connait mieux l’équipe, ce qui est bien. Nous sommes confiants mais Liverpool est un de meilleurs en Europe. C’est un super grand défi. Il faudra jouer avec passion et patience. Il faudra évoluer à notre meilleur niveau. Et cela n’a rien à voir avec le niveau du championnat ou pas. C’est une grosse étape pour nous. Son on devait définir le mot équipe, Liverpool serait la bonne définition, c’est exemplaire. C’est ce niveau qu’on va essayer d’atteindre. De la crainte, de l’excitation chez moi ? De la peur ? Non, non !! De la pression, oui. Je la sens dans tous les matches spéciaux. Elle ne vient pas des médias ou du public, mais de moi, je veux gagner avec mon équipe. Ne pas gagner ? Oui, c’est possible, mais on doit être concentré sur la victoire, ils faut que tous ensemble on fasse de notre meilleur. On doit pas perdre notre concentration en imaginant ce qu’il pourrait se passer. On doit être détendus mais concentrés. Personne n’est maître du résultat, c’est le sport. Mais on est impatients de relever ce défi. Liverpool a une mentalité, ils sont allés en finale, il y a cette expérience, cette culture de la gagne. Le comment jouer ensemble. Il y a cette culture à instaurer. Il faut qu’on monte en gamme demain, dans les jours et mois à venir.

Pourquoi Liverpool a perdu à Naples et Belgrade ?

Je ne suis pas sûr de savoir pourquoi. Mais même dans la défaite il y a un gros boulot des joueurs et du coach. Cette équipe fonctionne comme une machine. Cela peut être une dynamique qui ne tourne pas en votre faveur, le détail, la chance peuvent faire la différence dans des moments clés.

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée