PSG 4 NOVEMBRE 2018

Revue de presse PSG : le TAS saisi par le club, Super Ligue, système, Remili, Cavani, Naples…

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 4 novembre 2018 dans la presse hexagonale.

Le PSG “au cœur des Football Leaks depuis vendredi, conteste le réexamen de l’enquête de l’UEFA sur le fair-play financier, rapporte le JDD. Le club a fait appel de la décision de la chambre de jugement de l’ICFC de l’UEFA auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS). “On considère que cette décision est infondée sur la forme comme sur le fond, signifie Victoriano Melero, secrétaire général du PSG. Nous souhaitons que cette histoire s’arrête.” L’analyse peut néanmoins prendre deux à trois mois. Paris espère sans doute que l’issue de cette démarche sera la même que pour le AC Milan, dont le TAS avait annulé l’exclusion de la Ligue Europa, jugeant la sanction “disproportionnée”. En l’état, cet appel paralyse l’enquête de l’ICFC.”

“Un projet de Super Ligue privée, qui regrouperait quelques grands clubs européens, vieux serpent de mer, serait toujours d’actualité, selon des documents publiés dans les Football Leaks, peut-on également lire dans le média dominical. Le lancement serait prévu en 2021 pour une durée de vingt ans. La compétition opposerait 16 équipes (dont le PSG et l’OM) et serait gérée par une société espagnole, contrôlée par les grands clubs. Une signature « en novembre 2018 » serait même prévue. Mais Jean-Michel Aulas n’y croit “absolument pas”.

“Plus d’équilibre, moins de risques, pas de sentinelle : à trois jours du match décisif à Naples, Tuchel a peut-être trouvé, avec son 3-4-3 la bonne formule pour le PSG, commente L’Equipe. Sécuriser l’arrière-garde, réduire les risques en occupant mieux l’espace au milieu pour diminuer les surnombres adverses, c’est le premier point. Optimiser le rendement des attaquants, voilà le second. Au lieu de chercher à transformer Mbappé, Neymar ou Di Maria en bêtes de pressing, Tuchel les concentre dans l’axe. Seule réserve : l’animation sur les côtés dépend alors surtout de l’activité des pistons et, concernant Paris, ce n’est pas un succès flagrant. Mais vu que le PSG condense tous ses « joueurs clés » dans l’axe, c’est un choix assumé de s’en remettre au talent individuel.”

“Laissé au repos vendredi en raison d’une “gêne musculaire” à une cuisse, Cavani a participé normalement à l’entraînement, rapporte le quotidien sportif. Pourtant, sa participation au choc de mardi n’est pas encore acquise et il reste un doute en interne sur sa capacité à être à 100% pour ce choc. Le groupe est au repos aujourd’hui et retrouvera l’entraînement demain.”

“Les Parisiens n’ont presque plus le choix : tout autre résultat qu’une victoire les placerait au bord du reversement en Ligue Europa. Et les interrogations ne manquent pas, juge Le ParisienDraxler ou Rabiot ? Face aux Nordistes, Draxler était positionné sur la même ligne que Verratti. Selon les statistiques de la LFP, il a touché 91 ballons, plus haut total, et n’en a perdu que 8. A trois derrière ? Les deux succès les plus convaincants cette année, à Nice et contre Lille, ont ce point commun : un système en 3-4-3. Avec ou sans Cavani ? Hier matin il s’est entraîné normalement et semble prêt à débuter mardi.”

Enfin, on peut lire que “Nedim Remili, l’arrière du PSG handball, était au Parc vendredi, dans la tribune Auteuil. Jean, baskets, parka du club sur le dos et casquette vissée sur le crâne, le n°18 parisien s’attendait sans doute à dissimuler son 1,95 m dans l’anonymat des 6500 âmes de la bruyante tribune. Raté.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée