PSG 10 novembre 2018

Revue de presse PSG : Monaco, Football Leaks, recrutement, fichage, primes d’éthique, Buffon, Areola…

Vu et lu au sujet du PSG ce samedi 10 novembre 2018 dans la presse hexagonale.

Suite aux révélations des “Football Leaks” sur une affaire de fichage ethnique au sein d’une cellule de recrutement, le PSG “s’active pour se défendre, en promettant dès la semaine prochaine les résultats d’une enquête menée en interne”, écrit l’AFP. “La décision ou les actes d’une poignée de personnes ne peuvent pas remettre en cause un engagement de long terme”, plaide Jean-Claude Blanc, directeur général délégué du PSG. La ligne de défense du PSG est de pointer une “initiative personnelle” de Marc Westerloppe, le responsable du recrutement du centre de formation dédiée aux territoires hors Île-de-France. Celui-ci a quitté le club au début de l’année pour rejoindre Olivier Létang au Stade Rennais. “Nous ne sommes pas exempts de responsabilités parce que ça s’est passé au sein du club, estime Jean-Claude Blanc. À l’issue de cette enquête (interne), nous partagerons dès la semaine prochaine les résultats avec les instances et autorités de tutelle afin de faire toute la lumière sur le sujet”, a fait savoir le club. […] Le préjudice est déjà important, d’autant plus que le PSG s’est retrouvé au milieu d’une sacrée série d’affaires depuis le début de la saison.”

“Au cœur d’un scandale sur le fichage ethnique, les deux cellules de recrutement des jeunes du PSG (l’une en Île-de-France, l’autre en province) étaient davantage opposées que complémentaires, constate L’Equipe. Entre fichages illégaux des joueurs et rivalité entre recruteurs, elle n’a pas forcément eu l’efficacité recherchée, même si, à l’origine, l’idée avait du sens. Entre ces deux cellules, une forme de concurrence s’est installée. L’effectif du centre de formation du PSG, conformément aux règlements de la LFP, s’élève à 50 joueurs, des moins de 17 ans aux moins de 19 ans. Les places sont donc chères. Les décisions se prenaient alors à l’issue de réunions entre les responsables des deux pôles, Westerloppe et Reynaud, et la direction de la formation, ce qui supposait parfois des arbitrages. En cinq saisons, comme Jean-Claude Blanc l’a confirmé, seuls six joueurs sont venus de la cellule province. Le principal bassin de recrutement du PSG, chez les jeunes, demeure donc sa région. […] Une plaine a été portée contre X, c’est la Ligue des droits de l’homme qui l’a déposée. La Licra a aussi prévu de porter plainte. En revanche, le service de communication de la CNIL assure qu’il n’a reçu aucune plainte des joueurs concernés par ce fichage. La FFF a saisi le Conseil national de l’éthique “pour évaluer les éventuelles suites disciplinaires à donner.”

“Les primes d’éthique sont courantes pour sanctionner les écarts de comportement, rappelle le quotidien sportif. Pour les clubs, il s’agit de créer une part variable sur le salaire qui leur permet de sanctionner plus facilement leurs joueurs. Figure aussi souvent, notamment chez les joueurs du PSG, le respect des obligations médiatiques. En ce qui concerne les montants, les chiffres avancés par Envoyé spécial pour le PSG sont dans la fourchette de ce qui se pratique en France. Tous les agents contactés s’accordent pour dire qu’elles représentent autour de 10 % du salaire en Ligue 1.”

Sinon, il y aura match à Monaco dimanche soir… “Hier, comme la veille, il s’agissait d’une séance plutôt ludique. L’équipe probable : Areola – Marquinhos, Thiago Silva (c), Kimpembe – Meunier, Verratti, Rabiot ou Draxler, Bernat – Mbappé, Cavani ou Di Maria, Neymar.”

“Les révélations sur le fichage de jeunes joueurs par le PSG, en fonction de leur ethnie, continuent de secouer le club parisien. D’autant que ces pratiques ne datent pas de l’arrivée de Marc Westerloppe (2013-2018), lance Le Parisien. La mise en lumière de ce système a fait réaliser à certains acteurs du recrutement parisien que la pratique était illégale. Pour le recrutement en Île-de-France, les informations ethniques étaient consignées dans « la quatrième colonne des carnets de recrutement », décrit un salarié.” […] Dans les très métissés rangs du centre de formation du PSG, l’affaire a surpris au plus haut point. Pour résumer les choses très clairement, les nombreux acteurs présents ou passés que nous avons consultés insistent sur l’absence de racisme et de discrimination dans le quotidien du centre de formation. […] Sur le plan du recrutement, ce parent ironise. Il fait remarquer que si le PSG a souhaité « blanchir » son effectif, comme les Football Leaks tendent à le montrer, c’est raté.”

Côté vestiaire professionnel, “Buffon passe le relais… pour l’instant, explique le journal francilien. Ce dimanche à Monaco, l’Italien devrait laisser sa place à Areola. Pour mieux la reprendre contre Toulouse et, surtout, Liverpool ? Selon un proche du vestiaire, Buffon se dit satisfait de ses performances et estime avoir montré qu’il pouvait répondre présent dans les instants décisifs. Sa prestation à Naples en est la preuve. Dans la course à une éventuelle place de numéro un (les rencontres européennes du printemps, si elles se présentent), les points sont sans doute italiens.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée