PSG 22 novembre 2018

Revue de presse PSG : Neymar, Mbappé, Liverpool, Toulouse, Diaby, image du club…

Vu et lu au sujet du PSG ce jeudi 22 novembre 2018 dans la presse hexagonale.

“Les diagnostics entretiennent le doute quant à la participation de Neymar et Mbappé au choc contre Liverpool, juge l’AFPLes supporters parisiens vont trembler dans les heures qui viennent, alors que la situation de leur club, troisième (avec 5 points) de son groupe derrière Naples et Liverpool (6 points), est déjà délicate au classement. Mardi soir, en moins d’une heure, le club parisien a vu sa paire offensive en or (achetée 400M€ en cumulé) s’effondrer sur la pelouse de Milton Keynes, en Angleterre, et de Saint-Denis où le Brésil et la France affrontaient respectivement le Cameroun et l’Uruguay. Réponse définitive sous 48 heures.”

“Le sentiment qu’en ce moment pas grand-chose ne sourit au club a transpiré au sein de la haute direction, commente L’Equipe au sujet des blessures de Neymar et Mbappé mardi soir. Vers 12h45 hier, Neymar arrive à l’hôpital américain. Une bonne demi-heure plus tard, c’est Mbappé qui y débarque. Les deux attaquants restent près d’une heure chacun. Le Brésilien souffre d’une élongation des adducteurs droits. Quant au Français, il s’agit d’une contusion en haut de l’épaule droite. Aucune déchirure n’est décelée. Neymar, lui, est rentré chez lui dans les Yvelines et travaille avec son kiné et son physiothérapeute. […] La présence de Mbappé pour le choc mercredi contre Liverpool semble en bonne voie, sauf rechute d’ici là. Pour Neymar, l’espoir demeure. Il n’est pas énorme mais il existe encore. Au club hier, on diffusait un message qui ne se voulait pas plus pessimiste que cela. Le match contre les Reds risque, tout de même, de peser lourd sur le reste de la saison parisienne, et donc la sienne. Le Brésilien décidera si le jeu en vaut la chandelle.”

“La vie sans Neymar, deuxième épisode, ironise Le ParisienCette fois, il n’est pas question d’une longue absence mais d’un repos nécessaire de quelques jours. Problème, pour le PSG comme pour lui, ce pépin physique intervient encore au pire moment. […] Les deux patients les plus célèbres de l’infirmerie parisienne seront dispensés, selon toute probabilité, du prochain match face à Toulouse. Au-delà, l’incertitude est encore de mise. Si le cas de Mbappé n’inspire pas vraiment d’inquiétude, celui en revanche de Neymar est beaucoup plus sensible. Il doit bénéficier d’ici vendredi d’un traitement à domicile prodigué par Bruno Mazziotti, spécialiste de la récupération, embauché justement par Paris l’été dernier… à la demande de Neymar. Pas sûr pour autant que cela suffise à le remettre d’aplomb. Les spécialistes que nous avons consultés se disent en effet très sceptiquesPas tellement sur la possibilité de le voir aligné mercredi. Mais plutôt sur les chances qu’il évolue au maximum de ses capacités. C’est pourtant un Neymar au sommet de son art dont Paris a besoin. Plus que jamais.”

“Les révélations se succèdent depuis un mois sur les coulisses de la vie du PSG, avec notamment le fichage ethnique. Quelles sont les conséquences sur l’image ? se demande Dominique Séverac. L’impact demeure flou. Au club, le service marketing n’a rien noté de suspect. Aucun partenaire n’a remis en cause sa participation. Une élimination de la Ligue des champions la semaine prochaine aurait sans doute plus de répercussions auprès des sponsors ou des amoureux du club, qui veulent avant tout que leur équipe gagne, qu’importe ce qui se trame en coulisses.”

Concernant le match contre le TFC, compte tenu de la suspension de Bernat, et la gêne musculaire de Nsoki, Diaby pourrait occuper le côté gauche, observe le journal francilien.

“A l’inverse d’un PSG qui plane au sommet de la Ligue 1, le TFC est attiré vers le fond, plombé par une série de prestations inquiétantes, dans le jeu et dans les résultats, explique La Dépêche du Midi deux jours avant la rencontre au Parc des Princes. Pourtant, le plus grand danger serait d’aller à Paris battu d’avance. Parce qu’évidemment, Paris est faillible, notamment à la veille d’une prestation cruciale en Ligue des champions, et au lendemain d’une sévère claque avec les blessures conjuguées de Neymar et Mbappé.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée