PSG 8 décembre 2018

Revue de presse PSG : Neymar, Mbappé, De Jong, Rabiot, Fabinho, Ndombele, mercato…

Vu et lu au sujet du PSG ce samedi 8 décembre 2018 dans la presse hexagonale.

“Le très convoité milieu de terrain de l’Ajax Amsterdam Frenkie de Jong est « tout près » de rejoindre le PSG pour 75M€ cet été, a rapporté hier le journal néerlandais De Telegraaf. Maxwell et Antero Henrique, « pas perturbé par le montant (du transfert) », ont rencontré jeudi l’agent du joueur, Ali Dursun, puis les dirigeants de l’Ajax, selon le quotidien néerlandais. Le PSG, toujours sous le coup d’une enquête de l’UEFA dans le cadre du fair-play financier, pourrait toutefois voir sa marge de manœuvre limitée sur le marché des transferts…”, constate l’AFP.

Dans le journal L’Equipe

Du côté de L’Equipe, on s’occupe… avec du mercato. Et on dit qu’en cas de grosse sanction de l’UEFA au nom du fair-play financier, le PSG “pourrait se résigner à l’idée de se séparer, l’été prochain, de l’un de ses deux joueurs vedettes, Kylian Mbappé ou Neymar, une hypothèse qui était totalement exclue lors du précédent mercato. Du côté de Doha, à choisir, la très haute direction du club préférerait conserver Neymar parce qu’elle estime notamment que son rayonnement international demeure plus élevé. Elle sait aussi que la plus-value potentielle serait plus élevée dans le cas d’une vente de Mbappé. Le Real Madrid serait toujours aux aguets pour lui. 
Les terres d’accueil pour Neymar apparaissent plus étendues.
En Angleterre, il se murmure que Manchester United pourrait préparer une offre. […] Selon le parcours européen du PSG, Neymar ou Mbappé pourrait exprimer des envies de départ, considérant que l’herbe est plus verte ailleurs. Finalement, le meilleur moyen d’y remédier, serait d’aller très loin en Ligue des champions.”

Nasser al-Khelaïfi, “qui souhaite conserver Adrien Rabiot, est prêt à lui offrir un salaire proche de celui de Thiago Silva (un million d’euros brut mensuels), ajoute le quotidien sportif. Cette rémunération serait assortie d’une prime à la signature conséquente. Al-Khelaïfi sait la partie serrée et complexe mais il ne désespère pas. […] Si des contacts existent ou ont pu exister avec Barcelone, bien sûr, mais aussi avec la Juventus, Tottenham et Liverpool, il n’y a rien de signé ou d’acté. Imaginer sa vente cet hiver paraît à ce jour inconcevable.” Le quotidien sportif maintient que le PSG cherche un milieu de terrain en prêt cet hiver, “et la piste Fabinho, en mal de temps de jeu à Liverpool, reste bien placée”. D’autant plus que pour Frenkie De Jong, “si le Telegraaf explique qu’un accord a été trouvé pour un transfert autour de 75M €, les diverses parties assurent le contraire. À commencer par le PSG, qui ne saurait prendre de tels engagements dans le contexte actuel relatif au fair-play financier. […] En attendant la décision du TAS, le PSG s’active pour dénicher de nouveaux partenaires et augmenter ses revenus. Parallèlement, la direction sponsoring mène des négociations avec plusieurs marques, notamment pour son maillot. Des négociations avec AXA ont eu lieu. Le PSG n’a pas caché qu’il cherchait entre autres un assureur comme nouveau partenaire. S’il espère encore obtenir 60-65 M€, une somme de 50 M€ constituerait déjà une belle opération. En attendant de dénicher le successeur d’Emirates, le PSG a demandé à Nike, son équipementier, un délai jusqu’en mars pour la confection du maillot de la saison prochaine.”

75M€… “un tarif prohibitif qui a fait tiquer les dirigeants parisiens, écrit Le Parisien au sujet du dossier Frenkie De Jong. Ces derniers ont fait savoir, hier, qu’ils n’entendaient pas investir une telle somme. Cette manière de faire monter les enchères leur a déplu. Car, une fois de plus, le PSG et son budget conséquent servent d’aiguillon pour pousser les autres prétendants (Barcelone, United, City entre autres) à se positionner.Ce cas d’espèce n’est pas sans rappeler celui avec Tanguy Ndombele. Pour le PSG, c’est la quadrature du cercle. Confronté aux exigences du fair-play financier, Paris est dans l’incapacité de débourser une telle somme. A moins de vendre un joueur majeur l’été prochain (Cavani ?) et de faire des économies sur le salaire déjà promis à Rabiot si le milieu de terrain venait à partir au lieu de signer sa prolongation.”

Sinon, côté terrain, “Neymar n’a toujours pas repris l’entraînement collectif. Hier, la star s’est contentée de soins. Son intégration avec le groupe n’aura pas lieu avant demain, à la veille du départ pour Belgrade. C’est également le cas pour Julian Draxler, resté au chaud hier, ainsi que pour son partenaire Lassana Diarra.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters