Rondeau

Rondeau : “Le PSG est reconnu à l’échelle internationale grâce à des superstars comme Neymar et Kylian Mbappé”

Depuis lundi, toute la délégation du Paris Saint-Germain est au Doha pour participer au Qatar Tour 2019. Le but de ce stage est de répondre à des exigences commerciales et marketing avec les sponsors du club. Une nécessité pour les finances parisiennes notamment en vue du Fair-Play-Financier comme l’explique Pierre Rondeau, économiste de sport. Pour RMC Sport, il revient sur les contrats de sponsoring avec Qatar Tourism Authority (QTA), qui a été dévalué à deux reprises par l’UEFA.

« Ces contrats ont d’abord été négociés à 215 millions d’euros. L’UEFA a imposé qu’ils soient réévalués à 100 millions d’euros, puis à 58 millions d’euros. Ils ont été dévalués parce qu’on considère qu’un contrat qui relie un club à un office de tourisme national ne peut pas valoir 215 millions d’euros par an, voire 100 millions d’euros. La question qui est posée, c’est est-ce qu’un contrat de marketing patriotique peut être négocié à 100 millions d’euros? Est-ce que ces 100 millions d’euros concernent la tournée d’une semaine à Doha? Est-ce que ça vaut 100 millions d’euros? Les Football Leaks ont indiqué qu’une agence de notation d’entreprise avait considéré que ce contrat pouvait être évalué à 200.000 euros. Mais il peut y avoir un autre son de cloche: on peut considérer que 100 millions, c’est extrêmement porteur pour le Qatar pour représenter le pays à l’échelle internationale via le prisme du football. […] Donc on peut se dire que ça les vaut parfaitement parce que le PSG est reconnu à l’échelle internationale grâce à des superstars comme Neymar et Kylian Mbappé. »

À propos Antoine Grasland

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée