Madar : “Choupo-Moting ? Il est accrocheur, très généreux dans tout ce qu’il fait”

Eric Maxim Choupo-Moting a rejoint le PSG à la surprise générale l’été dernier. Arrivé pour être la doublure d’Edinson Cavani, l’international camerounais a du mal à faire des bonnes prestations et n’a marqué qu’un seul but depuis son arrivée (21 matches toutes compétitions confondues). Sur le Parisien.fr, Mickaël Madar, ancien attaquant parisien (1999-2001) a évoqué la situation de Choupo-Moting, et avoué que ce dernier avait un rôle important dans le vestiaire, même s’il joue peu.

Au départ, j’ai trouvé que son arrivée était surprenante. Le PSG est un grand d’Europe et, pour jouer dans un club comme ça, il faut un vécu. Mais, au fil du temps, j’estime qu’il a ces qualités. Il est accrocheur, très généreux dans tout ce qu’il fait. Parfois, il est un peu maladroit mais ce n’est pas le seul attaquant dans ce cas (sourire). Il a l’air bien dans sa tête, bien dans le groupe. À quel point ce type de joueurs peut être important dans un groupe ? Il en faut toujours. Le problème, c’est le fait d’accepter que tu ne joues pas. Une fois que tu as cet état d’esprit, c’est beaucoup plus facile. Et tu transmets ton attitude aux autres. 99 % des joueurs remplaçants ou qui sortent du terrain font la gueule. Lui, tu le mets, tu ne le mets pas, il sourit. S’il sort, il est content, il ne dit rien.

Madar explique enfin que Choupo-Moting connaissait son rôle en arrivant au PSG.

Quand Tuchel le prend, il ne lui vend pas une concurrence avec Cavani. Il a dû lui dire : j’ai besoin d’un joueur avec cette bonne humeur, ce comportement dans le jeu, en dehors du terrain. Et Choupo-Moting le fait bien. Je suis même presque surpris. Certains ont eu le même rôle, n’ont pas supporté et ont quitté Paris. Lui, j’ai l’impression qu’il a envie de rester le plus longtemps possible.

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée