Bitton

Bitton : “Tout ce que Tuchel touche, il le transforme en or”

Vainqueur à l’aller 2-0, le Paris Saint-Germain recevra demain soir (21h), au Parc des Princes, Manchester United pour le compte des 8es de finale retour de la Ligue des champions. Une rencontre décisive pour l’avenir européen du club de la capitale. Sur les antennes de France Bleu Paris, Stéphane Bitton, a tenu a mettre en lumière les réussites de Thomas Tuchel depuis son arrivée dans la capitale française.

“Dans la mythologie grecque, on disait que le roi Midas transformait tout ce qu’il touchait en or (…) Je parle évidemment de Thomas Tuchel. En quelques mois, il est devenu le roi du pétrole à Paris. Tout ce qu’il touche, il le transforme en or lui aussi. Quand on fait la liste de tout ce qu’il a réussi, on se dit que c’est vraiment une très belle réussite de la part de l’Émir du Qatar d’être parti le chercher en Allemagne. C’est Tuchel qui a recentré et replacé Neymar. La bonne gestion des gardiens, c’est lui aussi. Di María retrouvé et titulaire, c’est encore Tuchel. Marquinhos en milieu de terrain et piston, c’est une idée de Tuchel. La nouvelle entente entre Mbappé, Cavani et Neymar, c’est encore lui. Et puis, Thiago Silva, le capitaine retrouvé, c’est aussi notre ami Thomas Tuchel. Il est capable de changer plusieurs fois de schémas tactiques dans une même rencontre, ce qui permet au PSG d’enchaîner les victoires les unes après les autres.”

Pour Stéphane Bitton, le seul point faible de l’entraîneur parisien réside dans son palmarès. À l’heure actuelle, l’entraîneur parisien (45 ans) a remporté une Coupe d’Allemagne avec le Borussia Dortmund (2017) et un Trophée des Champions avec le PSG (2018).

Je pense qu’il lui manque encore quelque chose, c’est un palmarès. Parce que c’est à ça qu’on juge les grands entraîneurs. Un grand palmarès c’est quoi ? C’est une Ligue des champions ou une Coupe du monde. Alors, pour la Coupe du monde, il attendra parce qu’il est encore trop jeune pour être un sélectionneur. Mais, il est l’entraîneur du PSG et il est en route pour un bon parcours Ligue des champions. Et demain soir, on y verra plus clair, c’est tout le mal qu’on lui souhaite.”

À propos Murvin Armoogum