Djorkaeff

Djorkaeff analyse l’évolution physique et technique de Mbappé

À seulement 20 ans, Kylian Mbappé réalise de très grandes performances et impressionne le monde du football. Dans une interview accordée au Parisien, Youri Djorkaeff, a analysé l’évolution physique et technique du numéro 7 parisien.

Surpris de l’évolution athlétique de Mbappé ? Cela fait partie d’une progression normale, en raison à la fois de son âge et des compétitions qu’il dispute avec le PSG ou l’équipe de France. Il ne joue plus désormais que des grands matches et il se doit d’être préparé en conséquence. Depuis Monaco, il a une vraie progression dans ce domaine, c’est aussi une des qualités de Mbappé de savoir ce qu’il doit faire pour atteindre les limites de son talent.

L’ancien Parisien (1995-1996) explique aussi que Mbappé a étoffé son jeu.

Il l’a étoffé. Il y a d’abord son positionnement. En se recentrant, il a ajouté une palette à ses déplacements, ses courses et ses dribbles. Aujourd’hui, il peut jouer sur tout le front de l’attaque. C’est une façon différente de s’exprimer, mais il le fait dans les meilleures conditions car il est prêt physiquement. Pour un attaquant, il y a deux axes de progression, dans les déplacements et dans la finition. J’observe depuis longtemps ses duels face aux gardiens. C’est là qu’il a le plus progressé. Désormais, on sent qu’il peut aussi bien jouer en force, mettre le plat du pied ou piquer le ballon. Il a beaucoup plus de solutions qu’à ses débuts.”

Djorkaeff avoue également que tous ces changements n’ont pas altéré ses qualités naturelles.

Heureusement que non (rires). C’est un joueur qui naturellement fait jouer les autres et a des déplacements en adéquation avec ses coéquipiers. Mais depuis, il a affiné son travail devant le but, il a progressé dans ses mouvements pour trouver les espaces pour plonger. Sa progression est flagrante.

Youri Djorkaeff explique enfin ne pas être surpris par la résistance de Mbappé face à la pression.

Il a ce caractère depuis longtemps. Il le doit notamment à l’éducation que ses parents lui ont apportée. Il s’exprime d’autant mieux qu’il sait ce qu’on attend de lui. Et pour mettre en place son jeu, il faut réussir à faire abstraction de toute la pollution qu’il peut y avoir autour de lui. Il a compris que celui qui fait la décision, c’est seulement lui et pas le public ou les médias. Avoir ce caractère aussi jeune, je ne l’ai jamais vu. Mais le plus important est que ce qu’il dit est en phase avec ce qu’il fait. Il faut qu’il continue sur cette voie.

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée