Duluc

Duluc souhaite qu’al-Khelaifi soit “remis en cause” et “ne s’en relève pas”

Vincent Duluc tire à vue dans l’éditorial du journal L’Equipe. La cible ? Le PSG et notamment son président qui est, visiblement, un homme à abattre du côté de la rédaction du quotidien sportif. Cela semble clair au fil des pages de l’édition du jour.

“Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait, deux fois, ironise Vincent Duluc dans le journal sportif. Les Parisiens devront une large part de leur célébrité à ces faillites qui les tournent en ridicule aux yeux du monde. Avec un mental de petits garçons et quelques vieilles jambes de pensionnaires des Lilas, le PSG a perpétué une réputation européenne sans pareille de spécialiste de l’échec et de la chute du 30e étage. […] Il est l’heure, aussi, d’envisager que certains spécialistes de l’échec, dont le chef des spécialistes, Nasser al-Khelaïfi, soient remis en cause et ne s’en relèvent pas. Un président salarié ne peut pas se permettre de personnifier une faillite sur cette durée, selon un schéma à ce point répété. La chaîne des responsabilités de la catastrophe d’hier soir est vaste. Elle part d’en haut, de la présidence, donc, pour glisser vers Thomas Tuchel, dont le choix de Buffon a semblé être plus politique que sportif, et qui est assuré de faire moins bien qu’Unai Emery, la saison dernière, ce qui montre l’écart entre la popularité et les résultats.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée